De l’eau dans le gaz…

La titrisation douteuse de l’actionnariat à la Française*


Après que Dominique Gazouleau-de-Villepin eut choisi de brancher l’eau sur son compteur à gaz, voici que Nicolas Sarkeauzi-de-Beaucomça a branché son Proglieau sur le compteur électrique :
la planète Gibis et la planète Shadok fourbissent ainsi leurs armes pour envahir l’Ile de France, la France, et le reste de la planète Terre. (Avec Santini dans l’emploi de Claude Piéplu….)

Missié le Gibi fou va-t-il perdre sa retraite-chapeau face au tribunal?
Le devin Plombier-de-Matignon a-t-il déjà deviné la suite dans son robinet magique?
Ou en sont les estimations inofficielles de la ministre de la Shadokonomie?
Le marin Shadokologiste, de retour de tournée, connaît-il enfin le prix du verre d’eau?
Les autres Shadoks trouveront-il encore du liquide à pomper dans les portefeuilles de leurs électeurs?
Comment les buveurs d’eau vont-ils faire (pour) payer l’addition ?
Quelle sera alors, pour l’ANPE, la longueur de la queue des prochains licenciés boursiers de ces malheureuses entreprises ?

…Et que pense de tout ça l’expert comptable du célèbre investisseur de Knokke-le-Zoute ?

Naturellement, tout ceci est un peu gênant… mais C’est tout pour aujourd’hui!

Jean-pierre Hauguel

Laisser un commentaire