EYWF – Présentation de l’European Youth Water Forum

La directive-cadre européenne sur l’eau (DCE) arrive bientôt à terme (2000-2015). Son renouvellement fait l’objet de discussions au niveau européen. La participation des jeunes est indispensable. C’est de notre avenir commun qu’il s’agit ! Donnons-nous les moyens de nous faire entendre… Comment répondre aux défis environnementaux, sociaux et démocratiques d’aujourd’hui et de demain ? Quel bilan tirer de la DCE 2000 ?
Et quelle place occupent les jeunes Européens dans la définition de ces politiques ?

En privilégiant les méthodes d’éducation populaire alliées aux outils de l’éducation formelle, via la mobilisation de ressources universitaires et de recherche, le Forum européen des jeunes pour l’eau a vocation à permettre aux participants d’élargir et d’approfondir leurs connaissances de la complexité des questions liées à l’eau et des politiques environnementales en général, dans une perspective de gestion soutenable et de préservation des ressources à des échelles locales, nationales et internationales.

Trois axes principaux :

• Le bilan de la DCE 2000 ;

• L’analyse et la critique du renouvellement actuel, qui va dans le sens de la marchandisation ;

• La présentation et la préparation de l’Initiative citoyenne européenne (ICE) L’Eau aux Citoyens.

Laboratoire d’idées, ce forum est l’occasion de rencontrer des experts et élus européens. Des recommandations en matière de gestion et de préservation des ressources naturelles sont issues de ces ateliers de réflexion.

Les participants ont élaboré au cours de ce forum un « journal de bord », compte-rendu des interviews, évènements et analyses au jour le jour, ainsi qu’un reportage photo.

Au cours des deux mois précédents le forum, une réunion de préparation a été organisée dans chacun des pays partenaires.

_______________________

Ce forum est ouvert aussi bien aux jeunes qui se destinent aux métiers de l’eau qu’à tous ceux qui s’intéressent à l’environnement, qui se sentent concernés par la préservation des ressources naturelles dont l’eau est, dans ce cas, un emblème idéal : l’eau s’appréhende autant à une échelle européenne que locale, au croisement de plusieurs disciplines allant de l’économie à la sociologie, le droit, les sciences de l’environnement…

___________________________________________

CONTEXTE : après la reconnaissance par l’Assemblée générale de l’ONU, en 2010, du droit à l’eau comme droit fondamental de l’être humain, les politiques européennes sont-elles à même de promouvoir le droit et l’accès à une eau saine et potable ?

L’attention portée aux questions de l’eau s’est considérablement accrue au cours de la dernière décade. En 1999, le lancement du Manifeste pour un Contrat mondial de l’Eau a pointé du doigt les questions d’ordre global sur la gestion et la préservation des ressources en eau, créant des ponts entre eau et démocratie, les droits de l’homme, la justice, et un développement équitable. Aujourd’hui, plusieurs acteurs internationaux travaillent sur ces questions, tels que le mouvement international Waterjustice ou, au niveau européen, le Mouvement européen pour l’Eau

Le Forum alternatif mondial de l’Eau – FAME 2012 – a marqué une nouvelle étape dans l’organisation du mouvement pour l’eau bien commun. Notamment en se concrétisant dans des campagnes et, à plus long terme, dans des structures communes, en particulier au niveau européen : l’initiative citoyenne européenne L’eau aux citoyens est portée par une plate-forme associative dont font partie la Coordination Eau Île-de-France et les partenaires européens engagés dans l’élaboration du EYFW.

Cette campagne a été présentée et débattue avec les participants du forum, pour mieux comprendre cet outil qui donne aux citoyens l’opportunité de jouer un plus grand rôle dans les processus politiques européens ; le Forum européen des jeunes pour l’eau s’inscrit dans le cadre de cette initiative.

logo-jeunesse-en-action

 


Laisser un commentaire