La guerre de l’eau dans Politis

A l’occasion de la journée mondiale de l’eau, l’hebdomadaire Politis a consacré un dossier complet à la gestion de l’eau où le débat -on pourrait dire le combat – entre public  et privé fait rage.  Les géants de la gestion de l’eau font face depuis plusieurs années à un réveil citoyen. Et 2017 pourrait marquer un nouveau tournant, estime le journaliste Erwan Manac’h.

Politis ouvre largement ses colonnes au mouvement pour l’eau bien commun dans sa diversité: la Coordination Eau Île-de-France bien sûr, la Coordination nationale, le collectif des usagers de l’eau du grand Avignon, la Fondation France Libertés, Eau de Paris. Associations, élus, personnalités ouvrent en grand le débat.

Par Erwan Manac’h

Le commerce de l’eau n’est pas une pratique nouvelle. Les deux plus grandes multinationales du secteur, Veolia et Suez, ont conquis la France et le monde depuis la fin du XIXe siècle. En réussissant, grâce à des jeux de pouvoir et d’argent, à se construire des marchés captifs et à s’en adjuger la rente.

Mais ces géants font face depuis plusieurs années à un réveil citoyen. Après Grenoble en 2000 et Paris en 2010, une multitude de villes ont repris en main la gestion de leur eau, mettant chacune à leur tour en lumière les pratiques des multinationales et les bienfaits d’un retour en régie publique.

Cette vague citoyenne pourrait connaître en 2017 un nouveau rebondissement. Avec la réforme territoriale, les communes doivent transférer leurs contrats aux intercommunalités. L’occasion pour les dizaines d’experts citoyens, de plus en plus familiers de ces dossiers techniques et opaques, d’y exercer un droit de regard. L’inertie politique est encore importante, mais ils ont pour eux des arguments convaincants, à commencer par celui du prix, directement perceptible sur la facture des usagers.

2017, année de l’eau publique ?

Par Erwan Manac’h

La réforme territoriale offre une occasion historique de reprendre au privé une grande part de la distribution de l’eau. À moins que les multinationales ne parviennent, au contraire, à accroître leur emprise.

C’est un petit monde en ébullition. D’ici à trois ans, la gestion de la production et de la distribution d’eau devra être transférée des communes vers les intercommunalités. Partout en France, les villes doivent donc passer le relais. Une occasion inespérée de rouvrir des dossiers souvent opaques et verrouillés par des jeux de pouvoir ancrés depuis des décennies.
Lire la suite

Gestion de l’eau : Les courants contraires du PCF

Par Erwan Manac’h

Plusieurs communes d’Île-de-France pourraient basculer vers le public. Mais les équilibres anciens sont difficiles à faire bouger.

L’attribution du marché de l’eau potable a toujours généré des relations troubles entre les élus locaux et les multinationales. Avec le vent nouveau qui souffle sur ce débat depuis une dizaine d’années, le Parti communiste se trouve face à un devoir d’inventaire.
Lire la suite

Gestion de l’eau : Le scandale des coupures illégales

Par Erwan Manac’h

Au mépris de la loi, des multinationales continuent de priver des foyers d’eau en raison de factures impayées. Veolia attaque désormais les associations qui l’ont fait condamner.

Veolia a une étrange façon de jouer avec les lois de la République. Depuis une réforme d’avril 2013, votée presque par erreur, les distributeurs d’eau n’ont plus le droit d’interrompre le service en cas d’impayés.
Lire la suite

Avignon ne veut plus de Veolia

Par Patrick Piro

Grâce à l’action de citoyens, le distributeur, condamné quatre fois pour des pratiques illégales, pourrait ne pas être reconduit. reportage

Plaignants, militants, avocats : ils étaient dix-sept installés côté tribune pour nourrir la conférence de presse organisée par le Collectif de l’eau, mardi 7 mars à l’hôtel Bristol d’Avignon.
Lire la suite

Laisser un commentaire

un réseau qui réunit citoyens et associations autour de la ressource en eau en Île-de-France et sur tout le territoire français, sur tous les aspects: social, environnemental, économique, juridique, de la santé, culturel…