Archives par mot-clé : Eau de Paris

Paris: l’eau bien commun pour toujours …en gestion publique!

Eau de Paris et la ville de Paris ont fêté jeudi 7 mars les dix de gestion publique en organisant un colloque à l’Hôtel de ville. « Notre modèle économique est validé ! En dix ans, Eau de Paris est devenue un service public de référence, et cette leçon vaut au delà de l’eau » a souligné d’emblée Célia Blauel, Présidente d’Eau de Paris. A cette occasion Satoko Kishimoto du Transnational Institute, a fait le lien avec le mouvement global de renforcement de l’eau publique depuis 15 ans. Tandis que Maude Barlow, Présidente du Conseil des Canadiens,  rappelait la course contre la montre planétaire engagée contre la privatisation et la pollution…

A lire l’article du Monde, on comprend que le succès de la gestion publique de l’eau à Paris est devenu incontournable pour les politiques. Une leçon intéressante, et pas seulement pour Paris, à un an des élections municipales. La réussite de la gestion publique éclaire à présent toute la politique parisienne. En dix ans, le contre-courant est devenu le courant dominant. Il ne nous reste qu’à être à la hauteur de cette nouvelle phase qui s’ouvre.  Lire ci-dessous les articles du Monde, de la Banque de territoires (groupe Caisse des dépôts) et de La Tribune.

Continuer la lecture de Paris: l’eau bien commun pour toujours …en gestion publique!

Essonne : l’usine d’eau otage de Suez

L’équipement raccordé à l’aqueduc du Loing, propriété de la régie publique Eau des lacs de l’Essonne, est à l’arrêt. Louée par Suez pour une durée de 15 ans, elle ne sert actuellement qu’en cas de secours. Par Nolwenn Cosson dans le Parisien.

Ris-Orangis, le mardi 15 janvier 2019. La station de surpression et le réseau de raccordement à l’aqueduc du Loing, construit pour près de 5 M€ à proximité du château d’eau de Ris-Orangis sont à l’arrêt depuis 2016. LP/N.C.

Continuer la lecture de Essonne : l’usine d’eau otage de Suez

L’eau en régie publique, est-ce la solution ?

C’est la question que soulève le mensuel Alternatives économiques dans son numéro de janvier. Le modèle de gestion publique de l’eau a le vent en poupe, mais pour être pertinent, il nécessite un véritable engagement politique, souligne la journaliste Céline Mouzon.

Service municipal de l’eau de Clermont-Ferrand. De plus en plus de communes optent pour une gestion publique de l’eau afin, notamment, de retrouver la maîtrise du service. PHOTO : Richard Damoret – Réa

Continuer la lecture de L’eau en régie publique, est-ce la solution ?

Quelle eau à Jutigny (77) ?

 Le Mercredi 12 décembre 2018, la Municipalité a proposé une réunion d’information destinée aux habitants du village. Cette réunion, co-animée par le Maire de Jutigny, Fabrice Génon, et le Président du SIAEPPEM[1], Bruno Corbisier, a été l’occasion pour notre collectif d’habitants de participer à un débat public à propos de l’eau potable et surtout à propos des énormes travaux prévus dans le cadre du TransprEauvinois,  et de sa fusion avec le Syndicat de l’Eau Est-Seine et Marne (dit S2E77), qui réunira à terme 100 à 150 communes.

C’est pour le moment, à notre connaissance, le seul débat de ce type proposé par une mairie concernée par la fusion au sein du TransprEauvinois. Il a soulevé des questions qui nous concernent tous.

Continuer la lecture de Quelle eau à Jutigny (77) ?

Jutigny (77): des habitants s’interrogent sur la qualité et la gestion de l’eau

A l’occasion d’une réunion publique organisée par la municipalité le mercredi 12 décembre, des habitants expriment leurs inquiétudes et interpellent leurs concitoyens. Voici leurs questions.

Continuer la lecture de Jutigny (77): des habitants s’interrogent sur la qualité et la gestion de l’eau

Participez au projet Universités bleues!

En 2018-2019, nous entamons une nouvelle phase du projet « Universités bleues ». En effet, nous ne nous limiterons plus à la sensibilisation et à la prévention mais passerons désormais à l’action en essayant de stopper toute distribution de bouteilles d’eau en plastique au sein des universités. C’est pourquoi nous avons entrepris la démarche de nous rendre dans plusieurs universités et écoles, comme Inalco ou le site René Cassin Sorbonne Paris 1, afin de répondre à plusieurs objectifs. Le premier reste de sensibiliser les étudiants aux dangers que peuvent représenter les bouteilles en plastique pour l’environnement tout en louant les qualités de l’eau du robinet afin de les pousser au maximum à ne consommer quasiment plus que cela. Pour ce faire, nous mettons en place un stand au cours de journées santé et bien-être où nous exposons une bande dessinée réalisée par le magazine féminin Causette dans laquelle se trouvent les informations nécessaires pour répondre correctement à notre quiz et gagner ainsi une gourde Eau de Paris! Mais notre action ne s’arrête pas là. Nous désirons aussi inscrire ces participants, pour ceux qui le souhaitent, à des groupes de travail afin de mettre en place un véritable mouvement étudiant au sein de l’université qui nous permettrait d’atteindre la direction avec une force et des voix supplémentaires. Nous espérons ainsi qu’avec un appui des étudiants et des professeurs, la direction entendra notre projet et l’urgence de la situation en mettant à disposition des étudiants et du personnel des fontaines à eau tout en arrêtant la distribution des bouteilles d’eau pour obtenir le label « université bleue ».

→ Inscrivez- vous au projet université bleue !

Avec le soutien de