Archives par mot-clé : écologie

Crue: ma ville, les pieds dans l’eau – et tout peut changer

Que faire quand la Seine vous empêche d’aller à la rédaction de Reporterre ? Redécouvrir sa ville, scruter les remous de son histoire, et s’immerger dans les conséquences d’un urbanisme au bord du fleuve. Qui pourrait se transformer, si l’on vivait… avec le fleuve et pas seulement contre. Par Maxime Lerolle (Reporterre)

Continuer la lecture de Crue: ma ville, les pieds dans l’eau – et tout peut changer

Quand la ville ensevelit les sols

L’étalement urbain accentue la pression sur les terres en gommant une batterie de services écosystémiques indispensables aux équilibres planétaires. Un article de Paul Molga, publié dans Les Échos le 13/01/2018, qui souligne les conséquences sur le cycle de l’eau et le climat.

Continuer la lecture de Quand la ville ensevelit les sols

Des cultures productives qui retiennent l’eau

Une étude de l’Inra sur l’agriculture urbaine montre que cultiver des légumes sur les toits peut permettre de produire des quantités égales au jardin potager, tout en retenant l’eau de pluie et en réduisant les déchets. L’expérience a été menée pendant deux ans sur les toits d’AgroParisTech à Paris.

Continuer la lecture de Des cultures productives qui retiennent l’eau

Écolo c’est économe

Nous utilisons tous quotidiennement de l’eau, non seulement pour boire, mais également pour nous laver, cuisiner, nettoyer la maison, arroser nos plantes ou brosser nos dents.
Après utilisation, toute cette eau se retrouve dans nos éviers, nos baignoires et nos jardins, parfois même directement dans les canalisations.

 

Ce sont donc toutes ces eaux usées qui sont traitées en station d’épuration, mais il y a un problème : certaines particules contenues dans ces produits ultra-complexes ne sont pas bien retenues par les stations d’épuration et finissent leur course dans les rivières, et toute l’eau se retrouve polluée.
Il est difficile de connaître et de comprendre la composition de nos produits ménagers et cosmétiques. Ils sont souvent très nombreux et très obscurs, avec des mentions de danger à tout va : il faut s’armer de patience et de volonté pour comprendre toute la composition d’un produit cosmétique ou de ménage.

Compositions d’un produit pour nettoyer les vitres et d’une crème hydratante.
En fabriquant vous-même vos produits cosmétiques et vos produits ménagers, vous saurez précisément quels ingrédient vous utilisez et rejetez, et pourrez opter pour des solutions moins polluantes.
Dans les articles ci-dessous, vous retrouverez des recettes, des informations sur les deux vedettes du ménage écologique et économique (vinaigre blanc et bicarbonate de soude), et enfin quelques informations sur les ingrédients.
Le but de ces articles est de pouvoir adopter petit à petit des habitudes plus écologiques sans se ruiner, car c’est là un autre point important d’écolo c’est économe : il ne faut pas se ruiner pour passer à l’écologique.

Les articles :

« Ecolo, c’est économe » n’est pas le seul type d’atelier que nous proposons, vous pouvez trouver ci-dessous une présentation de l’ensemble de nos ateliers :

Les recettes de produits ménagers

Vous pouvez fabriquer ces produits directement dans le contenant final (bidon, spray…)

Concernant les cristaux de soude, manipulez-les avec des gants, car il peut être irritant sur les peaux sensibles. Evitez les yeux et les muqueuses. Cristaux de soude et la soude caustique sont deux produits bien différents.

Vous pouvez conserver vos produits plusieurs mois.

Continuer la lecture de Les recettes de produits ménagers

Les recettes de produits cosmétiques

Concernant ces recettes, préférez le bicarbonate de soude alimentaire qui est adapté à la cosmétologie. 

Vous pouvez conserver les crèmes 3 mois, le déodorant un peu plus longtemps.

Les recettes sans eau (ou sans phase aqueuse), comme le déodorant ou le baume à lèvre ci-dessous, ne nécessitent pas de conservateur anti-bactérien/champignon car ils ne peuvent pas s’y développer.

Une grande majorité d’huiles essentielles sont déconseillées aux femmes enceintes,  aux femmes allaitantes et aux enfants. Demandez toujours conseil à un professionnel de la santé avant l’utilisation d’huile essentiel.  Aucune huile essentielle n’est autorisée pendant les trois premiers mois de grossesse.

Au niveau de la manipulation :

  • Stérilisez les pots, les fouets, tout le matériel que vous utilisez soit au bain-marie pendant 15 minutes, soit avec de l’alcool à 70° minimum.
  • Lavez les tables et vos mains au préalable, mais ne les essuyez pas dans un torchon déjà utilisé qui sont des nids à bactéries ! Privilégiez le sopalin ou l’air libre. Cela vaut tout autant pour le matériel.
  • Pensez à noter la date de fabrication de vos produits.

Continuer la lecture de Les recettes de produits cosmétiques