Val-de-Marne : nouveau combat !

En Val-de-Marne, la gestion de l’eau potable de la communauté d’agglomération Seine Amont (Choisy le Roi, Ivry sur Seine, Vitry sur Seine) est confiée à la société Véolia qui réalise dans l’opacité des profits exorbitants. La création de la communauté d’agglomération Seine Amont donne l’opportunité de changer de politique.

L’eau est un bien public. Elle ne doit pas être soumise aux grands groupes financiers; elle doit être accessible à chacun selon une tarification sociale et une gestion qui préserve l’environnement et la qualité de notre alimentation.

 

APPEL DU COLLECTIF EAU Choisy Ivry Vitry :
Nous, citoyen-nEs des 3 communes, demandons à nos élu-Es d’en finir avec Véolia et de confier la gestion de l’eau à une Régie Publique. Dans ce but, nous demandons que nos trois communes fassent partie du panel de l’étude indépendante financée par le Conseil Régional pour clarifier les conditions techniques, juridiques et financières à mettre en oeuvre pour une gestion publique et transparente de l’eau. Nous demandons donc que nos trois conseils municipaux en débattent et ouvrent une discussion avec les habitant-Es sur le passage en gestion publique de l’au. »

Affiche_eau_14mai-300-300x205

Pour parler de l’organisation de l’eau potable en régie publique à Choisy, Ivry et Vitry, nous vous invitons à la réunion publique organisée par le collectif,
mardi 14 mai 2013 à 19h30,
salle Le Royal à Choisy-le-Roi

Avec:
Jean-Luc TOULY – Conseiller régional, membre du Comité de bassin Seine-normandie, responsable eau France Libertés
Bernard MAURIN – Vice-président de la Régie des eaux des Lacs de l’Essone
Jacques PERREUX – Conseiller régional
Bertrand POTTIER – Conseiller communautaire
et des représentants des communes de Choisy, Ivry et Vitry.

Un extrait du film « Comment les multinationales transforment l’eau en argent » sera diffusé et la rencontre sera suivie d’un pot convivial.

Par ailleurs, le collectif invite les citoyens à signer une pétition afin que « les trois communes fassent partie du panel de l’étude indépendante financée par le Conseil Régional pour clarifier les conditions techniques, juridiques et financières à mettre en oeuvre pour une gestion publique et transparente de l’eau », et demandant que les conseils municipaux de nos trois communes « en débattent et ouvrent une discussion avec les habitant-Es sur le passage en gestion publique de l’eau. »

Cette initiative unitaire est soutenue par : des citoyens, ATTAC, Confédération Nationale du Travail ETPICS 94, collectif choisyen de défense des droits sociaux et biens publics, Europe Ecologie – Les Verts, Gauche Anticapitaliste, Ligue des Droits de l’Homme, Nouveau Parti Anticapitaliste, Parti de Gauche.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.