Coupure d’eau : que faire?

Les coupures d’eau pour impayé dans une résidence principale sont illégales en France, mais elles sont malheureusement très fréquentes. Voici un aide-mémoire et 3 étapes (formulaire, courrier et téléphone) pour vous aider à faire respecter la loi.

1. Remplissez le formulaire ci-dessous pour nous signaler votre cas :

2. Par courrier :

  • Déposez ou envoyez la lettre-type (télécharger la lettre>>> ICI) au maire de votre commune et à l’entreprise qui gère l’eau sur votre territoire.
  • Vous pouvez également utiliser ce courrier pour informer les services sociaux de la nouvelle loi en vigueur et l’illégalité de couper l’eau.

3. Par téléphone :

  • Appelez le service de distribution de l’eau potable de votre commune
  • Demandez à parler à un responsable du Service Recouvrement (sans informer de l’objet de votre appel, c’est-à-dire : coupure d’eau)
  • Munissez-vous de la référence de l’article L115 de la loi Brottes (>>>voir ICI) et n’hésitez pas à citer la Fondation France Libertés et la Coordination eau Ile-de-France en soutien à votre appel. Soyez ferme : votre distributeur est hors la loi, rappelez-le lui !
  • Refusez de payer toute majoration liée à cette coupure illégale
  • Informez votre interlocuteur du courrier que vous avez adressé à votre maire (étape 1)
  • Informez votre interlocuteur que nous envisageons d’engager une procédure judiciaire si l’eau n’est pas rétablie et si les coupures ne cessent pas
  • Informez votre interlocuteur que vous alertez la presse locale (renseignez-vous et donnez le nom du journal local le plus lu et prenez contact avec un journaliste) de leur pratiques illégales, violentes et malhonnêtes.
  • Donnez 24h de délai pour annuler la coupure. Déclarez notre intention d’appeler un huissier de justice pour constater la coupure illégale, voire d’alerter la presse si l’eau n’est pas revenue.
  • Informez votre interlocuteur qu’un référé en justice pour coupure d’eau illégale a conduit à une condamnation de la Lyonnaise des Eaux à 8600 euros d’amende (>>> voir ici et ici !).
  • Informez votre interlocuteur qu’au cours d’un jugement en cours pour coupure d’eau illégale contre Veolia, la défense de l’entreprise a été qu’ils ont fait une erreur, admettant ainsi implicitement qu’ils n’ont pas le droit de couper l’eau (>> voir ici !)

4. Diffusez la campagne !

  • Pour cela téléchargez l’affiche « Coupures d’eau illégales » et posez-la dans votre quartier pour la collecte de nouveaux témoignages >>> ici !

3 réflexions au sujet de « Coupure d’eau : que faire? »

  1. Mon propriétaire vient coller des papiers rose à ma porte en me menaçant de couper l eau .il n a fourni aucun justificatif pour l eau n y répartition des locataires . Je suis en droit de connaitre combien je consomme et comment il repartit sur 8 locataires. Aucun règlement de ma part ne sera fait sans justificatif. Je ne refuse pas de payer mais j aime bien savoir ce que je paye et pas a la place du voisin.

  2. il est inadmissible que certains copropriétaires se prennent pour les rois. Ce Monsieur , raciste, m’ennuie depuis deux ans avec le compteur d’eau. alors que je paie mes factures et ce tous les mois 14 euros.
    J’ai tout essayé, 3 main courantes, etc, il n’a peur de rien et de personne, et m’a dit je fais ce que je veux.
    j ai toutes les traces de ces courriers et menaces.

    Cordialement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

un réseau qui réunit citoyens et associations autour de la ressource en eau en Île-de-France et sur tout le territoire français, sur tous les aspects: social, environnemental, économique, juridique, de la santé, culturel…