Nouvelle vague

Lundi 14 mai, une trentaine de militant-es et d’élu-es de 6 villes d’Est Ensemble (Bagnolet, Les Lilas, Le Pré Saint-Gervais, Montreuil, Pantin, Romainville) se sont réuni-es pour se donner un cadre d’action commun pour les deux ans à venir et plus particulièrement pour les prochains mois.

C’est que le temps presse, il ne reste plus que 18 mois pour aboutir à un scénario finalisé de gestion publique ; outre la limite de la durée de la convention provisoire avec le SEDIF (2 ans), il est indispensable d’arriver à une proposition partagée avant les élections municipales (2020) qui seront un levier politique très fort pour l’emporter.

Une délégation de la Coordination Eau Île-de-France a rencontré la direction technique d’Est Ensemble début avril. Le bilan est très mitigé. Côté positif, il y a un travail qui est engagé à Est Ensemble en interne, c’est bien ce que nous souhaitions. Côté négatif, il y a beaucoup de réticences chez nos interlocuteurs/trices, beaucoup de flou sur la finalisation du projet de régie, sur le calendrier des prochains mois et sur la place des usagers et des élu-es dans ce processus.

Suite à son Assemblée générale, la Coordination a proposé par une lettre adressée aux maires, que les villes qui se sont engagées en faveur de la gestion publique, adhèrent à l’association pour pérenniser et amplifier l’action engagée. Ce serait un acte exprimant la volonté politique forte et durable de développer la gestion publique. Ce serait aussi un soutien nécessaire à l’association qui dispose actuellement de ressources très limitées.

Maintenant, il  semble nécessaire d’avancer à plusieurs niveaux.

La formation des élu-es et des citoyen-nes pour leur permettre de s’approprier les études réalisées sur Est Ensemble et les aider à faire le meilleur choix. A terme, c’est la perspective de contribuer à former les futurs gestionnaires de la régie.

Trois séances permettront d’aborder :

-la connaissance du réseau et l’estimation des travaux à réaliser ;

-le modèle économique et les tarifs pour les usagers ;

-la forme de gestion publique.

La première séance est fixée au vendredi 15 juin ou au vendredi 29 juin de 19h à 22h30.

Une demande de soutien est réitérée à Est Ensemble pour mettre en place cette formation.

Il est demandé aussi à Est Ensemble de clarifier rapidement le calendrier des prochains mois et de mettre en place sans délai un comité de pilotage associant élu-es et citoyen-nes.

Il est demandé le recrutement d’un-e ingénieur-e chargé de la finalisation des études déjà réalisées qui ne nécessitent pas le lancement d’un nouvel audit.

Enfin il semble indispensable de s’adresser au grand public pour continuer à faire pression sur Est Ensemble. Plusieurs occasions  seront saisies dans la prochaine période: départ du tour Alternatiba à Paris le 9 juin et  passage du tour Alternatiba à Montreuil le 10 juin, ainsi que dans toutes les fêtes d’été des villes. Un matériel sera diffusé dans ces différentes manifestations ; des initiatives de porteur de paroles, des stands sont prévus .

Une conférence de presse sera organisée début juin sur l’ensemble de ce programme.

 

Laisser un commentaire