Bientôt le vote final!


La Coordination eau Ile-de-France se réjouit de la mise en place effective d’une gestion publique directe de l’eau à Paris depuis le 1er janvier 2010
Cela ouvre la perspective d’un grand service public de l’eau à l’échelle de toute la région, garantissant à tous les usagers la même qualité et les mêmes tarifs qu’à Paris (aujourd’hui le tarif de l’eau est 2,93 €/m3 à Paris alors qu’il peut aller jusqu’à 5,92 €/m3 dans les communes du SEDIF*).
*Syndicat des Eaux d’Ile-de-France, qui distribue l’eau potable dans 144 communes de la région parisienne.

Alors qu’au SEDIF justement rien ne va plus !

Les élus apprennent par la presse la reconduction de VEOLIA comme délégataire plus d’un mois avant qu’ils aient à se prononcer ! La chambre régionale des comptes critique sévèrement le dispositif choisi, évoquant « une comptabilité tronquée ». Le retrait de la nouvelle communauté d’agglomération Est Ensemble qui représente 10% des usagers du SEDIF, montre que la gestion de M. SANTINI menace l’existence même du syndicat.

L’UFC Que Choisir avait dénoncé des « surfacturations » de 85 à 90 millions d’EUROS sur un contrat annuel de 350 millions. Les audits officiels du SEDIF ont reconnu qu’il était possible de réaliser 40 à 45 millions d’EUROS d’économies chaque année. Ce sont des sommes énormes.

La Coordination Eau Île-de-France exige le remboursement des sommes indûment perçues par VEOLIA, au minimum 200 millions d’EUROS pour les cinq dernières années. Elle exige une baisse conséquente du tarif de l’eau, de l’ordre de 30 à 40%, avec une première tranche gratuite et une tarification progressive.

Le vote finale au sujet de ce contrat
aura lieu le 24 juin prochain
(à la maison de l’Amérique latine, 217 Bd St Germain à Paris).
La Coordination eau Ile-de-France appelle à une large mobilisation de tous les usagers
pour continuer à se faire entendre!


REVUE DE PRESSE ICI

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.