De l’eau de javel au robinet

Notre alerte autour de l’usine de production d’eau potable d’Annet-sur-Marne, qui alimente 500 000 usagers franciliens, s’étend.

L’Association ADENCA nous informe que l’eau de javel y est utilisée depuis le 30 décembre 2009 et remplace le chlore gazeux pour la désinfection de l’eau. Un arrêté préfectoral de 2012 autorise en effet l’utilisation de cette substance définie comme « dangereuse pour l’environnement et très toxique pour les organismes aquatiques ». Les sous-produits de chloration de l’eau potable sont aussi dangereux pour l’homme : une étude de l’Institut National de Veille Sanitaire prouve qu’ils nous exposent à un risque cancérigène et reprotoxique.>>>en savoir+

Cette information nous alerte d’autant plus que, depuis 2012, nous dénonçons la présence d’une autre substance toxique pour l’homme dans l’eau traitée dans cette usine : il s’agit de perturbateurs endocriniens, rejetés par l’aéroport Charles de Gaulle. >>>en savoir plus

En parallèle, nous découvrons qu’un énième arrêté préfectoral autorise l’installation d’une zone de stockage de déchets de 98 hectares a proximité de la zone de captage de l’usine >>>en savoir+

Une fois de plus, nous relayons une alerte au sujet de la qualité de l’eau du robinet produite par l’usine d’Annet-sur-Marne et plaidons pour une politique préventive et non pas curative, soucieuse de la santé des homme, de la ressource et de l’environnement.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.