TRAPPES : LES RÉPONSES DES CANDIDAT-ES

Sur les 5 listes contactées, deux nous ont répondu.

Le maire sortant Guy Malandain qui lorsqu’il était député avait rédigé un rapport sur l’eau, ne se prononce pas forcément pour la gestion publique mais souhaite qu’une étude soit menée sur l’opportunité du passage en régie publique. Passage qui prend du temps.

Ali Rabeh est quant à lui fermement attaché à la gestion publique et souhaite favoriser une mobilisation citoyenne qui appuiera les élu·es qui porteront ce principe auprès des instances.

LIRE LE COMMUNIQUE DU COLLECTIF POUR UNE GESTION PUBLIQUE DE L’EAU A VERSAILLES SAINT-QUENTIN-EN-YVELINES DU 7 MARS 2020

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.