FRACTURE LA FACTURE !

Télécharger le modèle de lettre demande de remboursement de vos factures d’eau!
MERCI de nous prévenir de votre envoi! Contact ici

C’est une première en France.
Après l’annulation de l’adhésion de la Communauté d’agglomération Est Ensemble au SEDIF,  les usagers de l’est parisien s’empressent de couper les ponts avec la multinationale Véolia, qui, en banlieue parisienne, surfacture l’eau  du robinet depuis presque un siècle déjà!

L’association Coordination eau Ile-de-France est à l’initiative d’une campagne inédite dans la communauté d’agglomération Est Ensemble*, en Seine-St-Denis.

La nouvelle campagne « Fracture la facture » donne à tous les usagers d’Est Ensemble la possibilité de demander le remboursement des factures d’eau, à partir du 11 avril 2011.

* La communauté d’agglomération Est ensemble regroupe 9 villes de la Seine-st-Denis :
Montreuil, Bagnolet, Bobigny, Bondy, Noisy-le-Sec, Pantin, Le Près-st-Gervais, Les Lilas, Romainville.
VIDEO : l’eau à Est Ensemble pour les nuls.

RAPPEL :
Suite à une mobilisation citoyenne sans précédents, en  mai  2012 la Coordination eau Ile-de-France a obtenu l’annulation du dernier vote au sujet de la distribution de l’eau à Est Ensemble (jugement du tribunal administratif de Montreuil du  31 mai 2012, voir article ICI)
Ce vote  décidait  de  l’adhésion d’Est Ensemble au SEDIF, le Syndicat des Eaux d’Ile de-France, qui délègue à son tour  la  distribution de l’eau à Véolia.
Maintenant une seconde chance s’offre à la communauté d’agglomération  pour s’orienter  vers une gestion publique. Des études sont en cours, une convention de coopération avec Paris est élaborée…

Entretemps, la mobilisation citoyenne se poursuit, notamment pour informer la population au sujet du prix de l’eau distribuée par Véolia.

La facture d’eau en banlieue parisienne est actuellement parmi les plus chères de France : à titre d’exemple, elle est 40 à 58% plus élevés qu’à Paris, où la distribution de l’eau est gérée par une régie publique.
De plus, le SEDIF impose un tarif  antisocial et anti-écologique. Les familles nombreuses sont pénalisées : à partir d’une consommation annuelle de 180m cubes (3 adultes, 3 enfants), elles payent 20% plus cher que les autres.
Les grands consommateurs (plusieurs centaines de milliers de m cubes) bénéficient d’une ristourne de 60% : c’est injuste, c’est inacceptable !

Et ça continue : depuis la signature du nouveau contrat SEDIF VEOLIA, une hausse de 2% du tarif de l’eau s’est encore produite !

La  révélation de ces chiffres a provoqué une fracture sur la facture, qu’il sera difficile de réduire , et qui risque de compromettre durablement les relations entre Véolia et les usagers d’Est Ensemble.

VOIR ICI article Le Parisien 93

 

VOIR ICI article sur H20 magazine

Bonne nouvelle d’ailleurs : lire l’article « 40 usagers remboursés par la Lyonnaise » , suite à des irrégularités de facturation denoncés par les usagers de la ville de Castres.

Laisser un commentaire