« On ne se taira pas » : plus qu’une semaine de mobilisation !

Devant le succès de notre campagne de financement participatif, nous nous laissons une semaine de plus pour atteindre notre objectif et couvrir nos frais de justice.

 La campagne de financement participatif lancée il y a quelques semaines rencontre un grand succès. Nous remercions les 222 donateurs qui nous ont permis de récolter 13170€ à ce jour ! Nous avons besoin de 15.000€ pour couvrir nos frais de justice.

Découvrez les témoignages des personnalités qui soutiennent notre action.

France Libertés et la Coordination eau Ile-de-France sont poursuivies pour diffamation par Veolia. Parce que nous défendons le droit à l’eau des plus démunis en luttant contre les coupures d’eau illégales, nous dérangeons la multinationale.

A court d’arguments, Veolia tente une poursuite-bâillon : nous attaquer en justice afin de nous épuiser financièrement et de nous détourner de nos missions. Mais ensemble, nous pouvons montrer aux multinationales qu’#OnNeSeTairaPas !

Je participe !

De nombreuses personnalités appellent les citoyens à participer à la campagne. Regardez leur message !

Pouria Amirshahi, député et fondateur du Mouvement commun.
Veolia fait la démonstration que sa cupidité l’emporte sur le souci des autres. Elle montre que ses principes sont à l’opposé du bien commun et de l’intérêt général.

 

Caroline de Haas
En attaquant pour diffamation France Libertés et la Coordination eau Ile-de-France, Veolia essaie de détourner l’attention. Elle s’en prend en réalité à chacun et chacune d’entre nous.

Gus Massiah, économiste et membre du Conseil international du Forum Social Mondial
Veolia est porteur de l’offensive des multinationales pour imposer leur droit au profit au détriment de l’accès pour toutes et tous aux droits fondamentaux et notamment au droit à l’eau.

Laisser un commentaire