Le temps des citoyens

Pour faire entendre leurs propositions, pour inscrire leurs idées ou leurs
revendications dans la durée au-delà de telle ou telle action ponctuelle,
pour les traduire dans des dispositifs institutionnels, les citoyens et
leurs associations vont bénéficier dans les prochains mois d’une conjoncture
exceptionnelle en Île-de-France. Tout d’abord, la région va revoir sa
politique de l’eau. La période 2008-2012, dont les orientations ont été
votées en octobre 2007, s’achève. Les orientations pour la période suivante
vont être élaborées à présent. C’est donc le bon moment pour intervenir !

Les récents changements survenus à la tête du Comité de bassin de l’Agence
de l’Eau Seine Normandie avec l’élection d’Anne Le Strat, ouvrent d’autres
possibilités inédites. Pas une voix n’a manqué du côté des associations pour
sortir d’une gestion étroitement liée aux intérêts économiques, industriels
et agricoles. Un tournant s’impose maintenant dans le domaine de la
démocratie pour que les associations d’usagers citoyens (à la différence des
« usagers économiques », industriels et agriculteurs) aient enfin une place
significative dans les instances de bassin. A revoir aussi, l’action de
l’Agence dans la lutte contre la pollution qui est la raison d’être de cet
organisme. Comment sortir du « pollué-payeur » ? C’est à dire de la
situation actuelle où les usagers domestiques paient la quasi totalité des
redevances de pollution (96,5 % en 2008). Quelle politique mener pour faire
face à l’ampleur de la pollution des rivières et des nappes ? Voir à ce
sujet :
<https://www.wwf.fr/s-informer/actualites/qualite-de-l-eau-en-france-une-veri
te-qui-derange
>

Enfin les prochains mois seront marqués par les élections présidentielles et
législatives. Comme cela avait déjà été le cas au moment des élections
régionales, pourquoi ne pas s’adresser aux différents candidats et leur
demander de réagir à nos propositions ? La sensibilité de l’opinion publique
(et donc celle des politiques) à la question de l’eau a fortement augmenté,
c’est le moment de se faire entendre, là aussi !

Bref, on ne pouvait pas rêver d’un meilleur moment pour organiser des
Assises régionales des associations pour l’eau. Cette initiative vise à
faire émerger les idées et les propositions des associations, c’est à dire à
les élaborer ensemble mais aussi à les rendre plus visibles et donc
incontournables pour les pouvoirs publics.

En pratique, les Assises régionales auront lieu au Pavillon de l’eau, 77
avenue de Versailles à Paris. Vendredi 9 décembre à partir de 20H, soirée
d’ouverture avec la remise des « victoires du bien commun ». Et samedi 10
décembre toute la journée. Elles seront précédées en novembre par des forums
thématiques dans les départements. Toutes les infos sont là :
<https://assiseseau-idf.fr/> Pour prendre contact et s’inscrire, c’est ici :
eauidf@hotmail.freauidf@hotmail.fr>

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.