Chantiers internationaux, jeunes, eau et climat

 Cet été plusieurs chantiers internationaux seront organisés par la Coordination EAU Île-de-France et ses partenaires européens, à Kosice en Slovaquie, à Toussacq en Seine et Marne et à Bagnolet en Seine Saint-Denis. Il s’agit d’apprendre à construire de petites installations, jardin de pluie et barrages en bois, pour favoriser l’infiltration et l’évaporation et lutter contre le réchauffement climatique.

Photo Jérômine Derigny.

 La crise climatique globale se manifeste au niveau local par la hausse des températures, par des phénomènes d’inondations et/ou de sécheresse. En Île-de-France, nous sommes particulièrement confrontés à ces phénomènes.

Le cycle de l’eau interagit avec l’atmosphère, la végétation, le sol. Aussi il subit cette crise mais il peut aussi l’alimenter ou au contraire la résoudre, au moins en partie. En zone rurale, le drainage des sols, l’utilisation de pesticides détruisant la vie et l’usage d’engins compactant contribuent fortement à l’imperméabilisation des sols. Cela augmente le ruissellement et favorise un rejet rapide dans les cours d’eau et au final, les inondations qui touchent les zones rurales comme les zones urbaines. Le drainage rapide provoque dans un second temps l’assèchement des sols. Enfin cela contribue à transformer les sols dénudés en plaques chauffantes.

On peut s’attaquer à ces problèmes en construisant de petits ouvrages qui vont retenir l’eau sur place -ce qui réduit les inondations en aval, et lui permettre de s’infiltrer davantage -ce qui limite la sécheresse, et de s’évaporer -ce qui rafraîchit l’atmosphère.

Pour les plus motivé-es

Un chantier international aura lieu à Kosice (2e ville de Slovaquie) du 8 au 12 juillet. Il s’agira de réaliser de petites installations permettant de retenir l’eau. Un jardin de pluie sera construit dans une école primaire. De petits barrages en bois seront construits dans une forêt vallonnée. Nous prévoyons d’y envoyer une dizaine de Français-es. Une participation financière sera demandée. Nous cherchons aussi des financements complémentaires pour la réduire le plus possible. Celles et ceux qui iront en Slovaquie sont invités ensuite à partager leurs compétences à l’occasion de chantiers qui auront lieu ensuite en Île-de-France.

Une réunion de préparation aura lieu le lundi 1er juillet de 18h à 20h à la résidence de l’eau (Mairie du 10e, 4e étage, 72 rue du Faubourg Saint Martin, métro Strasbourg Sant Denis) avec une conférence exceptionnelle de Maurice Martin qui présentera la Slovaquie son histoire, sa géographie, sa culture …

Une riche programmation culturelle est également prévue dans ce séjour:                                                                                                                                         une séance de cinéma en plein air ; une ballade urbaine avec Milan Kolcun, personnalité de l’année 2019 à Kosice; une soirée au CHAT, le centre d’art thérapie de Kosice; une soirée spéciale climat au camp d’été de l’université technique.

Pour découvrir nos partenaires slovaques, cliquez ici.

Pour réserver, cliquez ICI

Pour les plus nombreux-ses

Un chantier aura lieu au « champ des possibles », une ferme située à Toussacq en Seine et Marne (environ 100km de Paris)

Cette ferme appartient à Terre de liens, un mouvement citoyen qui agit pour préserver les terres agricoles. Elle accueille des nouveaux-elles agriculteurs-rices en formation de terrain. Depuis quelques années, des inondations récurrentes se produisent. Il s’agit d’aménager un bassin de débordement des eaux de ruissellement. Le creusement sera réalisé par un engin de terrassement. Il s’agira ensuite dans le cadre du chantier de procéder aux aménagements nécessaires (consolidation des berges). Il y aura tout d’abord un temps de présentation et d’échanges sur nos conceptions sur l’eau et le climat, puis sur la situation de la ferme et une discussion autour des solutions envisagées.

Le chantier durera trois jours du lundi 15 au mercredi 17 juillet.

Chaque chantier accueillera une quinzaine de personnes. Possibilité d’organiser un camping à la ferme. Il faut amener ses tentes. (Il y a aussi un gîte tout confort à proximité immédiate qui est payant https://www.gites-de-france.com/fr/ile-de-france/seine-et-marne/domaine-de-toussacq-10050#visitor-reviews). Ravitaillement fourni par la ferme mais il faut se débrouiller pour faire la cuisine et organiser les repas.

Pour réserver, cliquer ICI

Un autre chantier est prévu à l’automne à Bagnolet. Il s’agira là de construire un jardin de pluie dans le parc du Château de l’Etang pour infiltrer les eaux de pluies du toit qui sont actuellement rejetées dans le réseau d’assainissement.

Résultats attendus : Acquisition de compétences pour les jeunes bénévoles avec certificat délivré dans le cadre du projet Erasmus+ d’éducation des adultes et d’échanges de bonnes pratiques et confection d’un Europass (CV aux normes européennes qui comprendra un paragraphe sur la nouvelle compétence acquise).

Acquisition de compétences de terrain pour notre association ; alliance d’acteurs urbains (associations, régie de quartier) et ruraux (exploitants agricoles) ; réalisation d’aménagements écologiques pour remédier aux inondations et/ou aux sécheresses et améliorer la qualité de l’eau.

Renseignements et inscriptions
 Pour réserver, cliquez ICI

2 réflexions au sujet de « Chantiers internationaux, jeunes, eau et climat »

  1. Bonjour
    oui, il est accessible aux adultes. Si vous avez une tente et un couchage, une participation de 20€ vous sera demandée. Sinon, il y a une possibilité en chambre d’hôte à proximité immédiate mais il faut rajouter 80€.

  2. Bonjour
    j’ai essayé de poser une question sur le formulaire ci dessus mais le champs « Ville, arrondissement » bloque tout.

    J’aimerais savoir si le chantier à Toussacq est accessible aux adultes (34 ans) et s’il est payant. Merci !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.