Archives par mot-clé : Seine et Marne

Eau potable : en Ile-de-France, on lave plus blanc que blanc, mais à quel prix ?

Le Syndicat des eaux d’Île-de-France (Sedif), qui regroupe 135 communes de banlieue parisienne, prévoit de moderniser ses usines de traitement pour délivrer une eau « pure, sans calcaire et sans chlore » à plus de 4 millions de Franciliens. Pour cela, il compte investir près d’un milliard d’euros dans une technologie très critiquée par d’autres collectivités, qui y voient une fuite en avant ruineuse et anti-écologique. Par Matthieu Jublin.

Continuer la lecture de Eau potable : en Ile-de-France, on lave plus blanc que blanc, mais à quel prix ?

Des territoires essonniens déterminés face à Suez

Bien décidées à reprendre le contrôle de la production et de la distribution de l’eau potable sur leur territoire, les trois communautés d’agglomération essonniennes de Grand Paris Sud, Cœur d’Essonne et Val d’Yerres Val de Seine sont en négociation serrée avec Suez.

Continuer la lecture de Des territoires essonniens déterminés face à Suez

Vers la création d’un syndicat de production – transport d’eau potable dans le sud francilien

Les principaux ouvrages de production et transport d’eau traitée essentiels au service public de l’eau potable des grandes intercommunalités d’aujourd’hui se sont constitués au fil du temps autour des contrats d’affermage de chaque commune du sud francilien. Ils constituent ce que l’entreprise Suez appelle le « Réseau Interconnecté du Sud Francilien » (RISF). La création d’un nouveau syndicat vise à remplacer le monopôle privé de Suez. Ce modèle va permettre de baisser les tarifs pour les usagers et de répondre aux défis de la transition écologique.

Un communiqué de François DUROVRAY, Président du Conseil départemental de l’Essonne, Président de l’agglomération Val d’Yerres Val-de-Seine, Michel BISSON, Président de l’agglomération Grand Paris Sud et Éric BRAIVE, Président de Cœur d’Essonne agglomération.

Continuer la lecture de Vers la création d’un syndicat de production – transport d’eau potable dans le sud francilien

Le projet d’« eau pure » du Sedif suscite des interrogations

Le déploiement de la technologie d’osmose inverse basse pression, qui doit permettre de retirer le calcaire et le chlore de l’eau, porté par le Syndicat des eaux d’Ile-de-France (Sedif), fait émerger des inquiétudes à l’occasion de l’enquête publique autour de l’installation de ce dispositif dans l’usine d’Arvigny, à Savigny-le-Temple (Seine-et-Marne).

Continuer la lecture de Le projet d’« eau pure » du Sedif suscite des interrogations

OIBP: pas d’attente des usagers

Contribution de l’association Eau publique Orge Essonne et de la Coordination EAU Ile-de-France sur le projet de traitement par osmose inverse basse pression (OIBP) de l’eau produite par l’usine d’Arvigny à Savigny-le-Temple. Un projet mensonger dépassé, dangereux, coûteux, contraire aux besoins des usagers, et à la préservation de la planète.

Continuer la lecture de OIBP: pas d’attente des usagers

Des agriculteurs aux petits soins de l’eau des Parisiens

Pour limiter la pollution des eaux souterraines aux pesticides et nitrates, la régie Eau de Paris et l’agence de l’eau Seine Normandie ont développé un système d’aides original aux exploitants installés sur les zones de captage qui alimentent la capitale. Par Antoine d’Abbundo dans La Croix du 26/05/2021.

Des agriculteurs aux petits soins de l’eau des Parisiens

Continuer la lecture de Des agriculteurs aux petits soins de l’eau des Parisiens