Je m’engage pour l’eau publique

C’est le titre de la pétition signée par 390 Gervaisien·nes à l’initiative du collectif Eau publique du Pré-Saint-Gervais, adhérent de la Coordination Eau Ile-de-France, qui vient d’être remise à Gérard Cosme, maire du Pré-Saint-Gervais et président d’Est Ensemble (établissement public territorial auquel appartient la ville du Pré-Saint-Gervais).

Le Pré St Gervais le 23 juin 2018
Distribution de tracts par le groupe de la coordination EAU du Pré St Gervais

Le 19 décembre 2017, le conseil de territoire votait une convention de sortie provisoire du Syndicat des eaux d’Ile-de-France (Sedif), qui sous-traite le service à Veolia, de l’ensemble des villes qui le composent. A partir de cette date, Est Ensemble disposait d’un délai de deux ans pour être prêt à quitter le Sedif et créer une régie publique de l’eau… ou pour ré-adhérer au Sedif.

Le collectif s’est créé sur le Pré-Saint-Gervais pour soutenir la création d’une régie publique de l’eau sur Est Ensemble, mais aussi pour faire écho à la voix des habitants et ne pas laisser décider par les seules institutions ou multinationales de la question de la gestion de ce bien commun. Il entend bien relayer auprès des Gervaisien·nes les informations qui leur permettront de faire un choix éclairé.

La pétition vise à rappeler que ces deux exigences sont largement portées par les Gervaisien·nes. Les signataires attendent de leur maire qu’il établisse un calendrier pour permettre que des études indépendantes du Sedif et de Veolia soit menées dans les délais et qu’elles aboutissent à une régie. Ils et elles attendent aussi que ce projet soit mené avec les habitant·es, régulièrement informé·es de son avancement, et qu’ils et elles puissent s’exprimer sur ce sujet.

Lire la pétition 

Laisser un commentaire