Neuilly-sur-Marne: pollution par l’usine des eaux?

Un promeneur, M. J. Atanassian, nous  a alerté sur une pollution de la Marne, sans doute causée par …l’usine du SEDIF de Neuilly-sur-Marne! Visiblement le Syndicat des eaux d’Île-de-France (SEDIF) qui a confié l’exploitation de cette usine à Veolia, est peu regardant sur la préservation de la qualité de l’eau. Et Veolia  est dans une culture industrielle dans laquelle l’eau est une matière première à exploiter et pas une ressource naturelle à protéger. Témoignage et réflexions.

« Pendant une de mes marches sur les bords de Marne, j’ai pu constater  alors que je me trouvais sur la commune de Neuilly-sur-Marne, sur le chemin de halage devant un des bâtiments de  l’usine des eaux, qu’un produit noir s’échappait de sous la berge et se répandait dans  l’eau de la rivière qui changeait de couleur sur plus de 500 mètres.

J’ai téléphoné a la mairie de la commune où l’on m’a passé le service concerné (Service VRD) à qui j’ai rapporté les constations que je venais de faire, un technicien m’a rappelé quelques minutes plus tard me demandant si je pouvais rester sur place le temps qu’il arrive. Dès son arrivée, je lui ai fait constater la pollution et il ne comprenait pas très bien d’où cela pouvait venir  et nous nous sommes quittés.

Début novembre, bien avant d’arriver à cet endroit,  je m’aperçois que l’eau de la Marne est très foncée et en arrivant sur le lieux où j’avais constaté la pollution, je constate  que du produit noir s’échappe encore de la berge mais cette fois en grande quantité, suffisamment pour faire des remous à la surface.

20161228_094711

Je décide de rappeler la mairie de Neuilly-sur-Marne et, coup de chance, la personne au téléphone est celle que j’avais rencontré quelques jours auparavant, je lui raconte que je constate de nouveau une pollution de la rivière et  lui me répond  qu’il a entre temps trouvé d’où venait ce produit noir et que c’est tout à fait normal!

 D’après lui, l’usine des eaux nettoie ses filtres une fois par mois et déverse tout dans la rivière et, parait-il, elle en aurait l’autorisation. Cela me semble quand même aberrant  de pomper l’eau de la Marne que l’on nous fait boire à hauteur du pont de Neuilly-sur-Marne et de rejeter toutes les saletés  dans la rivière cinquante  mètres plus bas.

Depuis j’ai constaté à plusieurs  reprises  à cet endroit les rejets dans la rivière,  ce qui me permet de penser que c’est certainement plusieurs fois par mois que les filtres sont nettoyés.  Je vous joint des photos situant le lieux. »

M. Atanassian nous a également envoyé une vidéo, tournée le 5 janvier, montrant un autre type de déversement dans la rivière, il s’agirait plutôt de chlore…

La Coordination Eau Île-de-France a demandé à M Santini, Président du SEDIF, de fournir des explications plus précises sur cette situation, ainsi que sur les mesures que le SEDIF compte prendre pour faire cesser cette pollution de la rivière. Nous attendons sa réponse…

Permis de polluer

En examinant la déclaration d’utilité publique et les autorisations préfectorales de 2011 concernant l’usine de Neuilly-sur Marne, il apparaît que les rejets de lavage des filtres charbon et la vidange des cuves d’ozone sont autorisés dans la Marne.

Voir le tableau pp 14 et 15 du document en lien

Plus fort encore, l’usine de Veolia d’Annet-sur-Marne (qui se situe en amont de celle de Neuilly) est autorisée à vidanger ses cuves de chlore ainsi que les terres de décantation dans la Marne! Voir ci-dessous.

Cette situation est aberrante. Nous ne pouvons que dénoncer l’irresponsabilité (et l’hypocrisie) des pouvoirs publics qui donnent de telles autorisations et la désinvolture des  producteurs d’eau potable  vis à vis de la ressource!

Merci à l’ADENCA (association de défense de l’environnement de Claye-Souilly et ses alentours) pour ces dernières informations.

Une réflexion au sujet de « Neuilly-sur-Marne: pollution par l’usine des eaux? »

Les commentaires sont fermés.