La nouvelle place de l’eau dans la ville

L’institut Paris région, agence d’urbanisme et de l’environnement, vient deux publier deux notes sur la place de l’eau en ville. La première montre l’évolution des conceptions, de la ville minérale à la ville poreuse. Cependant, force est de constater que si les conceptions ont évolué, la ville minérale semble encore avoir de beaux jours devant elle. L’imperméabilisation progresse avec son corollaire les inondations comme l’explique le panneau ci-dessous de l’exposition « eau et climat, c’est le moment d’agir », réalisée par notre association. La deuxième note de l’institut Paris région décrit les aménagements liés à l’eau en région parisienne, réalisés notamment dans les villes nouvelles.

De la ville minérale à la ville poreuse : évolution récente des doctrines de gestion de l’eau en milieu urbain

Note rapide Environnement, n° 900 07 juillet 2021
Emma Thébault (Université Panthéon-Sorbonne), Manuel Pruvost-Bouvattier, Léo Mariasine

Eau de pluie et cours d’eau sont aujourd’hui célébrés en ville pour leur potentiel paysager, ludique, d’adaptation au changement climatique et de biodiversité urbaine. Pourtant, la ville moderne héritée de l’hygiénisme a été asséchée, la circulation de l’eau a été accélérée par des réseaux artificiels, et les cours d’eau et l’eau de pluie ont été mis au ban en raison des risques sanitaires qu’on leur attribuait, et des inondations. L’exploration de l’histoire récente des politiques publiques et des aménagements dédiés à l’eau dans l’agglomération parisienne permet de lire ce retour de l’eau en ville et son intégration à des politiques écologiques urbaines.

Télécharger ici

Formes et fonctions des aménagements de l’eau dans l’agglomération parisienne

Note rapide Environnement, n° 901 08 juillet 2021
Emma Thébault (Université Panthéon-Sorbonne), Manuel Pruvost-Bouvattier, Léo Mariasine

Promenades sur berges, zones d’expansion de crues, remise à jour de tronçons de rivières urbaines, zones de baignade, noues, sols désimperméabilisés, toitures végétalisées… l’eau réapparaît dans les paysages de l’agglomération parisienne. Comment intègre-t-on l’eau de pluie et les cours d’eau aux espaces urbains, dont ils ont longtemps été effacés ? Quelles formes, quelles fonctions et quelles vertus accorde-t-on à l’eau de pluie et aux cours d’eau dans l’agglomération parisienne depuis les années 1970 ?

Télécharger ici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.