Est Ensemble refuse d’adhérer au Sedif pour Noisy-le-Sec

Le conseil de territoire d’Est Ensemble a refusé la demande de la ville de Noisy-le -Sec d’adhérer au Sedif. La totalité du territoire d’Est Ensemble reste donc hors du Sedif, ce qui est une très bonne nouvelle et un encouragement à concrétiser maintenant le choix de la gestion publique. Communiqué de la Coordination Eau Île-de-France.


Le 19 décembre 2017, le conseil de territoire d’Est Ensemble (comme celui de Plaine commune et celui du GrandOrly-Seine-Bièvre) a décidé de ne pas renouveler son adhésion au Sedif et d’approuver une convention provisoire de deux ans avec ce dernier, afin de mener à bien les études techniques et juridiques pour passer à la gestion publique, de poursuivre le débat entre élu-es et avec la population et de décider de l’avenir de la gestion de l’eau.

M. Rivoire, Maire de Noisy-le-Sec et vice-président de la Métropole du Grand Paris (avec la même étiquette politique que M. Santini, président du Sedif et également vice-président de la MGP) indiquait alors son intention de retourner au Sedif, sans toutefois formaliser de demande dans ce sens auprès du territoire (Lire ici). Ce qu’il a fini par faire …au mois de juin, comptant sans doute sur la proximité des vacances et la démobilisation des citoyen-nes pour faire passer ce mauvais coup.

Peine perdue, les résultats sont sans appel! La Coordination Eau Île-de-France  se réjouit du vote du conseil de territoire d’Est Ensemble mardi 3 juillet, refusant l’adhésion demandée par la ville de Noisy-le-Sec au Sedif.
Voici les résultats du vote (à bulletins secrets):
-35 contre l’adhésion;
-25 pour;
-9 abstentions;
-3 votes blancs.
La mobilisation citoyenne animée par le collectif eau publique de Noisy (qui a multiplié les initiatives ces derniers mois et était encore bien présent dans l’assistance au conseil de territoire) a payé!
Au-delà de Noisy,  les élu-es et les citoyen-nes d’Est Ensemble restent fortement mobilisé-es. Vendredi 29 juin, une formation a réuni à l’initiative de la Coordination Eau Île-de-France, une quarantaine d’élu-es et de militant-es au Pré Saint-Gervais autour de Jacques Tcheng, ancien directeur de la régie des eaux de Grenoble, et de François Leblanc, ancien directeur général adjoint d’Eau de Paris.
Enfin la prise de position de la municipalité de Bondy qui a adopté à la quasi-unanimité un vœu sur l’impact qu’aurait l’adhésion de Noisy sur Bondy, a également compté. En effet, si en théorie, la ville de Noisy-le-sec pouvait demander le respect de son souhait de rejoindre le Sedif  par le territoire, en pratique, cela  revenait à imposer son choix à la ville voisine de Bondy qui se trouve en bout de réseau. Et à écarter par avance le scénario d’alimentation 100% par Eau de Paris du territoire Est Ensemble.
La totalité du territoire d’Est Ensemble reste donc hors du Sedif, ce qui est une très bonne nouvelle et un encouragement à concrétiser maintenant le choix de la gestion publique.

Laisser un commentaire