Est Ensemble: des milliers d’habitant-es se prononcent pour la création d’une régie publique

Les résultats de la votation citoyenne sur l’avenir de la gestion de l’eau sont sans appel. Des milliers d’habitant-es de Bagnolet, Bondy, Les Lilas et Montreuil se sont prononcés en faveur de la création d’une régie publique de l’eau. La décision politique doit être prise maintenant, comme  le demande le  conseil municipal de Bagnolet dans un vœu adopté mercredi 26 juin. Voir les résultats complets, la réaction de la Coordination EAU Île-de-France et un article du Parisien.

Voici les résultats de la votation citoyenne

BAGNOLET

Votants: 895  Exprimés: 887

Pour la création d’une régie publique: 850 (95,8%)

Pour le retour au SEDIF/Veolia: 37 (4,2%)

BONDY

Votants: 613  Exprimés: 612

Pour la création d’une régie publique: 597 (97,55%)

Pour le retour au SEDIF/Veolia: 15 (2,45%)

LES LILAS

Votants: 579  Exprimés 578
Pour la création d’une régie publique: 572  (98,96 %)

Pour le retour au SEDIF/Veolia: 6 (1.04 %)

MONTREUIL

Exprimés 2619

Pour la création d’une régie publique: 2548  (97,29 %)

Contre: 71 (2,71%)

Voir le détail des réponses à Montreuil

La Coordination EAU Île-de-France se réjouit de ce fort engagement  citoyen. La votation citoyenne, dans des conditions diverses selon les villes, a permis l’information, le débat et l’expression en faveur de la gestion publique. Plus que jamais l’eau est entre nos mains. Continuons dans cet élan pour avancer vers la gestion publique !

Dans les quatre villes où la consultation citoyenne était organisée, les habitants-es se sont clairement prononcé-es en faveur de la création d’une régie publique de l’eau. Deux autres villes, Le Pré Saint-Gervais et Pantin, n’ont pas organisé de votation citoyenne mais se sont prononcées en faveur de la gestion publique. Enfin, une ville, Romainville n’a donné aucune indication. Les conditions sont donc réunies pour qu’Est Ensemble se prononce à présent pour la création de la régie.

La décision doit être prise cette année pour se laisser le temps de préparer la reprise du contrat en direct avec Veolia au 1er juillet 2020 et le passage en régie au 1er janvier 2023. Les six premiers mois de 2020 doivent être consacré au recrutement du personnel nécessaire et aux négociations avec le SEDIF et Veolia.

Consultation en Seine-Saint-Denis : quatre villes votent pour une régie publique de l’eau

La votation citoyenne organisée ce week-end a mobilisé plusieurs milliers de personnes à Bagnolet, Bondy, Montreuil et aux Lilas.

Lire ICI

 

Une réflexion au sujet de « Est Ensemble: des milliers d’habitant-es se prononcent pour la création d’une régie publique »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.