Une avancée majeure

Le Conseil de territoire d’Est Ensemble et le Conseil de Paris ont  voté une convention de coopération qui comporte le projet de créer un partenariat autour de la gestion publique de l’eau potable avec deux objectifs : développer le modèle de gestion publique d’eau potable en partageant l’expertise et en étudiant les mutualisations possibles et coopérer pour mettre en place le futur service public de l’eau d’Est Ensemble avec notamment la fourniture d’eau en gros.

La convention prévoit la signature d’un contrat de fourniture d’eau potable en gros entre Eau de Paris et Est Ensemble. Ce contrat aura une durée de trente ans, à prix coûtant. Le volume maximal fourni se situera entre 50 000 et 80 000 m3/jour en moyenne. A terme, cela pourra couvrir la quasi-totalité de la consommation d’eau potable d’Est Ensemble en incluant même l’augmentation prévisible de la consommation avec la croissance démographique du territoire.

Un partenariat public-public et gagnant-gagnant

Pour Eau de Paris, cela permet d’écouler un volume d’eau important et donc d’améliorer l’équilibre économique de la régie. Eau de Paris a vu la consommation d’eau diminuer fortement avec la crise sanitaire. Hôtels et bureaux étaient vides à Paris et cela n’a pas été compensé par la hausse de la consommation des salariés en télétravail à leur domicile car la plupart des salariés parisiens ne résident pas à Paris. Pour Est Ensemble, l’achat d’eau en gros à un tarif 25% moins cher que celui proposé par le SEDIF contribue fortement à rendre possible la régie publique, à un tarif immédiatement plus avantageux pour les usagers.

Le travail déjà engagé entre la direction de l’eau et de l’assainissement d’Est Ensemble et Eau de Paris a d’ores et déjà permis une avancée incroyable. Il serait possible de fournir en eau Est Ensemble à partir de l’interconnexion de secours entre Eau de Paris et le SEDIF qui se trouve à Bagnolet, avenue de la Dhuis, tout un symbole! Le débit maximum serait de 30 000 m3/jour ce qui couvre un peu moins de la moitié des besoins actuels d’Est Ensemble. Il n’y a pas de travaux à faire, il faut juste ouvrir le robinet !!! Des tests seront entrepris en 2022 pour vérification. Cela permettra de fournir le territoire de façon importante auprès d’Eau de Paris dès le 1er janvier 2024.

Mesurons ce qui a avancé en moins d’un an:  la relation entre Est Ensemble et Eau de Paris qui était au point mort est réanimée et une alliance se construit dans l’intérêt des usagers de Paris et d’Est Ensemble.

Si on en est là aujourd’hui, c’est bien grâce au mouvement citoyen et écologiste qui n’a pas lâché l’affaire depuis dix ans et dont la Coordination EAU Île-de-France eau est le fer de lance. C’est grâce aussi à Eau de Paris qui a montré depuis dix ans que le passage en régie est possible et qui offre une possibilité alternative d’alimentation en eau potable.

Lire la convention de coopération 2021-2026

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.