L’enquête publique exclut les usagers les plus concernés

Du 19 mai au 21 juin 2021 a eu lieu une enquête publique relative à la demande d’autorisation environnementale présentée par le Syndicat des eaux d’Île-de-France (SEDIF) pour la mise en place de l’osmose inverse basse pression à l’usine d’Arvigny et la création d’une canalisation de rejet en Seine sur les communes de Savigny-le-Temple, Lieusaint, Nandy et Seine-Port. Michel Bisson, président de Grand Paris Sud dénonce les biais de cette enquête dans un courrier au préfet.

 
Téléchargez la lettre complète ici : Courrier enquête publique usine à puits d’Arvigny
Extrait du courrier de Michel Bisson
Quand l’enquête oublie le principal

En outre, ce public est le plus à même de se prononcer sur le bilan coûts/ avantages de cette expérimentation particulièrement dispendieuse – tant d’un point de vue financier qu’environnemental, qui promet paradoxalement une eau sans chlore mais qui nécessite d’être enrichie en chlore une fois traitée afin de pouvoir être acheminée par canalisation, et si pure qu’elle en devient impropre à la consommation et nécessite d’être mélangée à 20 % avec une eau de filière « classique » !

Et ce, par la mise en place d’une nouvelle technologie de filtration nécessitant un prélèvement en nappe phréatique de 10% supplémentaire pour arriver à la même quantité d’eau traitée qu’avec une technologie de filtration « classique » – prélèvement qui ne pourra avoir lieu que dans la nappe Champigny, qui souffre déjà d’insuffisances aquifères chroniques, et occasionnant des rejets en milieux naturel six fois plus concentrés.

Ce faisant, l’enquête publique n’a porté que sur la partie accessoire – bien qu’elle aussi néfaste pour l’environnement de ce projet de « modernisation » de l’usine de potabilisation d’Arvigny, à savoir la construction d’une nouvelle canalisation de rejet d’eaux usées, alors que son objet principal réside avant tout dans l’expérimentation d’une nouvelle technologie de traitement de l’eau, autrement plus impactante et vouée à être étendue par la suite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

un réseau qui réunit citoyens et associations autour de la ressource en eau en Île-de-France et sur tout le territoire français, sur tous les aspects: social, environnemental, économique, juridique, de la santé, culturel…