Arvigny : les élus locaux se rebiffent

Marie-Line Pichery, Maire de Savigny-le-Temple, Eric Bareille, Maire de Vert Saint Denis et conseiller départemental, Philippe Rio, Maire de Grigny et Vice-président de Grand Paris Sud et Michel Bisson, Maire de Lieusaint et Président de Grand Paris Sud ont écrit au Président du Conseil départemental de Seine et Marne et au Préfet de région Île-de-France pour indiquer « l’opposition déterminée des collectivités locales concernées » au projet d’osmose inverse à l’usine d’Arvigny à l’occasion de la réunion du conseil départemental de l’environnement et des risques sanitaires (CODERST) prévue le 14 octobre.

« Toutes (les collectivités) ont exprimé un avis défavorable au regard des impacts environnementaux de cette réalisation, qui ne repose par ailleurs sur aucun impératif sanitaire. La course en avant technologique que représente cette technologique curative extrêmement coûteuse s’exerce au détriment des mesures préventives de protection des aquifères, au cœur des préoccupations de Grand Paris Sud et des intercommunalités voisines.

Ce projet contredit les objectifs du plan départemental de l’eau, axés notamment sur la reconquête de la qualité des ressources en eau et l’amélioration des milieux aquatiques. »

Lire le courrier des élus locaux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.