Archives par mot-clé : Arbre

Sauvons le bois de Romainville

Ce site exceptionnel situé à moins de deux kilomètres de Paris est toujours menacé par le projet de la région Île-de-France que Valérie Pécresse est venue présenter in situ le 29 septembre. Seul le discours a été verdi. Le mot « solarium » s’est transformé en « prairie », l’«île de loisirs » s’est transformée « en promenade immersive écologique » et le tiers de la forêt impactée est appelé « lisière ».  La Coordination Eau Île-de-France qui fait partie du Collectif des amis de la forêt de la corniche des forts, détaille les enjeux liés à l’eau.

Continuer la lecture de Sauvons le bois de Romainville

Promenons-nous dans le bois de Romainville

Avant qu’il ne soit trop tard et que le saccage commence, citoyen-nes et associations se mobilisent. Nous vous proposons une promenade virtuelle dans le bois de Romainville via un diaporama, pour découvrir ce bien commun menacé de destruction. Et de nombreuses informations pour aller plus loin et pour agir.

  • La renouée du Japon atteint trois mètres de hauteur, c'est une plante pionnière...
  • La jungle de Romainville, trop sauvage vraiment pour les nouveaux-elles habitant-es des projets immobiliers alentours?
  • Un magnifique bouquet d'arbres ciblés pour être rasés.
  • Les promeneur-euses ne tombent pas dans le panneau et sont nombreux-ses.
  • Une véritable montagne de sable d'un volume de 32 000 m3 pour environ 150 mètres de long et 60 mètres de large, atteignant parfois 10 mètres de hauteur par rapport au terrain naturel, a été déposée en 2015 en prévision des travaux.
  • Une montagne de sable qui attend depuis trois ans sa transformation en coulis (mortier liquide) pour combler les anciennes carrières (sous la forêt).
  • Un site déjà très accessible qui ne demande qu'un aménagement léger pour être ouvert à tou-tes.
  • La consultation "publique" n'était pas encore terminée que des souffleries étaient installées pour changer l'air des carrières et permettre les visites techniques pour l'ouverture du chantier.
Continuer la lecture de Promenons-nous dans le bois de Romainville

Sauvons la forêt de la corniche des forts

La Région Île-de-France s’apprête à défricher dès septembre 2018, huit hectares de la précieuse Forêt de la Corniche des Forts à Romainville pour la transformer en « île de loisirs« , un non-sens dans le contexte actuel de crise écologique.

Selon le jardinier Gilles Clément, « Cet ensemble forestier unique en région parisienne montre une extraordinaire diversité comportementale des végétaux au cours d’un possible cheminement plein de mystère dans un relief heureux. Le jardin est tout fait . C’est gratuit.« 

Une pétition pour sauver la forêt est en ligne ICI.

Une consultation « publique » est organisée en catimini entre le 20 juillet et le 7 septembre par la préfecture de Seine Saint Denis: cela ne fait pas le compte! Pour y répondre c’est ICI

Bien entendu, l’impact sur l’eau et le climat est important, c’est ce qui motive l’action de la Coordination eau Île-de-France dans ce dossier.

Image réalisée par Aurélien Pierron dans le cadre d’un stage de l’École des métiers de l’Information (EMI)

Continuer la lecture de Sauvons la forêt de la corniche des forts

Comment les arbres rafraîchissent la ville

En zone tempérée, l’irradiation solaire est d’environ 1000 W /m² par jour ensoleillé, ce qui signifie qu’une surface d’un hectare reçoit 10 MW en moyenne d’énergie solaire. Ce que devient cette énergie dépend de la disponibilité en eau et du type de couverture du sol. La majeure partie de l’énergie solaire sur les surfaces sèches est convertie en chaleur sensible, qui réchauffe le sol et l’air situé au-dessus. En été, les températures sur de telles surfaces peuvent excéder les 50°C!

Pourtant, si la surface est couverte par une végétation en état de jouer son rôle (et bien pourvue en eau), 70 à 80 % de cette énergie peut être dissipée par évapotranspiration de l’eau (somme de la transpiration et de l’évaporation), ce qui signifie sa conversion en chaleur latente, responsable du rafraîchissement du voisinage. Conséquence de l’effet de refroidissement par évapotranspiration, une zone végétalisée bien fournie en eau est considérablement plus fraîche que les surfaces sèches voisines. Cela peut être illustré de façon pratique par la thermographie.

Continuer la lecture de Comment les arbres rafraîchissent la ville