Archives par mot-clé : réduction de débit

« On ne se taira pas » : plus qu’une semaine de mobilisation !

Devant le succès de notre campagne de financement participatif, nous nous laissons une semaine de plus pour atteindre notre objectif et couvrir nos frais de justice.

 La campagne de financement participatif lancée il y a quelques semaines rencontre un grand succès. Nous remercions les 222 donateurs qui nous ont permis de récolter 13170€ à ce jour ! Nous avons besoin de 15.000€ pour couvrir nos frais de justice.

Découvrez les témoignages des personnalités qui soutiennent notre action.

Continuer la lecture de « On ne se taira pas » : plus qu’une semaine de mobilisation !

Thomas Laurenceau: « si le débat doit avoir lieu, il doit être public »

Le journaliste appelle à participer à la campagne de financement participatif « On ne se taira pas ».

 

Thomas Laurenceau condamne la poursuite intentée par l’entreprise Veolia à l’encontre de France Libertés et de la Coordination Eau Île-de-France : « si le débat doit avoir lieu, il doit être public« .

Regardez la vidéo

Continuer la lecture de Thomas Laurenceau: « si le débat doit avoir lieu, il doit être public »

Bagnolet soutient les défenseurs du droit humain à l’eau

Un vœu de soutien aux  défenseurs du droit humain à l’eau,  présenté par les groupes, Bagnolet initiatives citoyennes (BIC-EELV), Front de Gauche, Socialiste, radical et citoyens et Dynamique citoyenne, a été adopté à l’unanimité, au conseil municipal de Bagnolet le 29 mars.

Il demande à M Frérot, PDG de Veolia, d’abandonner les poursuites à l’encontre d’Emmanuel Poilane, directeur de la Fondation France Libertés et de Jean-Claude Oliva, directeur de la Coordination Eau Île-de-France. Il demande aussi à M Frérot, PDG de Veolia, d’appliquer la loi et de renoncer aux coupures d’eau et aux réductions de débit.

Continuer la lecture de Bagnolet soutient les défenseurs du droit humain à l’eau

Veolia rattrapé par les coupures d’eau

Les citoyens et leurs associations n’étaient pas invités à s’exprimer au forum Veolia – Libération qui a eu lieu samedi 14 janvier à Paris. Mais même dans ces conditions biaisées, le PDG de la multinationale a été placé sur la défensive, notamment par Yannick Jadot, candidat écologiste à la présidentielle, qui l’a interpellé sur les coupures d’eau illégales pratiquées par Veolia. La vision du monde développée par le marchand d’eau est aujourd’hui largement rejetée par l’opinion. Voir  le compte-rendu de Xavier Colas dans Libération et nos commentaires.

Continuer la lecture de Veolia rattrapé par les coupures d’eau

Coupure d’eau : Veolia condamnée pour incompétence

Une nouvelle condamnation a été prononcée contre Veolia par le Tribunal de grande instance de Puteaux le 22 décembre 2016. L’entreprise doit verser la somme de 8347 euros à la plaignante, victime d’une coupure d’eau qui dure depuis le 2 octobre 2015.

Vivre un an sans eau

Madame V. a fait appel à la Fondation France Libertés et la Coordination Eau Ile-de-France car elle subissait une coupure d’eau depuis plus d’un an. Veolia avait d’abord procédé à une réduction de débit pour impayé, puis l’alimentation en eau avait été complètement coupée.

Continuer la lecture de Coupure d’eau : Veolia condamnée pour incompétence

« On a un droit de lentillage, un droit de réduction du débit [d’eau]» : quand Veolia ignore la loi

Nul n’est censé ignorer la loi : chez Veolia, cette phrase n’est pas bien comprise.

Alors que France Libertés et la Coordination eau Île-de-France ont plusieurs fois fait condamner Veolia et la Saur pour réduction de débit d’eau, alors qu’une décision de la Cour d’appel de Versailles précise bien cette interdiction, les services clients de Veolia continuent d’affirmer aux usagers du service public qu’ils ont le droit de réduire le débit.

Un usager victime de réduction de débit d’eau à répétition a enregistré sa conversation téléphonique avec le service client de Veolia le 8 décembre 2016. Cet enregistrement montre l’absence de volonté de Veolia de respecter la loi.

Écoutez un extrait de l’enregistrement:

Veolia ment aux familles quand elle dit qu’elle n’a pas été condamnée pour réduction de débit (voir les dossiers Lyon et Toulon) et renie la jurisprudence sous prétexte que c’est la Saur qui a été condamnée. Traduisons Veolia : « ce n’est pas nous, ça ne compte pas ». Difficile de faire respecter l’État de droit avec ce type d’attitude.

Faites le savoir autour de vous et demandez aux familles victimes de ces pratiques de témoigner sur notre site internet.