Archives par mot-clé : Eau de Paris

La Maire de Paris plaide pour le modèle parisien de gestion publique de l’eau

Mercredi 25 janvier, Célia Blauel, Présidente d’Eau de Paris et adjointe à la Maire de Paris, en charge de l’environnement, de l’eau, de la politique des canaux et du plan climat énergie territorial, a accueilli  sur le site de l’usine d’Orly Anne Hidalgo, Maire de Paris, Christian Favier, Président du conseil départemental du 94 et Christine Janodet, Maire d’Orly. Cette usine qui traite l’eau prélevée en Seine, est un maillon essentiel de l’alimentation en eau potable de Paris : elle produit en moyenne 25% des volumes distribués quotidiennement aux robinets des Parisien-nes.89024

Cette visite a été l’occasion de présenter un ambitieux projet de modernisation de l’usine à horizon 2020. Doté de 35M€, cet investissement permettra d’équiper l’usine des technologies les plus innovantes pour traiter les pollutions, notamment pour affiner le traitement des pesticides et des perturbateurs endocriniens, et de réduire l’impact environnemental de la filière et sécuriser l’installation. Cette visite a surtout été un moment fort pour rappeler l’attachement de la municipalité parisienne à une gestion 100% publique de l’eau bien commun et d’envoyer un signal fort aux territoires qui, dans la perspective de la construction métropolitaine, souhaiteraient s’engager dans des coopérations avec la capitale. Un débat qui ne fait que commencer… Lire la revue de presse ci-dessous.

Continuer la lecture de La Maire de Paris plaide pour le modèle parisien de gestion publique de l’eau

Est Ensemble: la gestion publique enfin à l’ordre du jour?

Les territoires de la métropole du Grand paris ont récupéré la compétence eau depuis le 1er janvier 2016 et ont jusqu’au 31 décembre 2017 pour décider comment ils vont l’exercer. Une nouvelle situation qui offre de nouvelles possibilités de retour à une gestion publique …si les élu-es en ont la volonté!

cyndftlxeaafzmx-jpg-large

Dans ce cadre, jeudi 1er décembre, Est Ensemble a (re)présenté à ses élus et aux associations une étude réalisée  …en 2012/2013. Après six ans de réflexion, l’heure du choix politique va-t-elle enfin sonner?

Continuer la lecture de Est Ensemble: la gestion publique enfin à l’ordre du jour?

Paris, première communauté bleue de l’UE!

Depuis le 22 mars dernier, journée mondiale de l’eau, Paris est une communauté bleue. Le projet Communautés bleues est une initiative conjointe du Conseil des Canadiens et du Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP). Les communautés bleues ont pour objectif de protéger les services publics d’approvisionnement en eau et de défier l’industrie de l’eau embouteillée.

maudebluecommunityparis
Célia Blauel reçoit le label de communauté bleue pour Paris, des mains de Maude Barlow.

  Continuer la lecture de Paris, première communauté bleue de l’UE!

Procès Cristaline: un jugement exemplaire

Communiqué d’Eau de Paris. Ce 16 avril 2015, la 31ème chambre correctionnelle du Tribunal de Grande Instance de Paris a condamné le fabriquant d’eau en bouteilles Cristaline pour publicité comparative illicite. Le jugement, qui intervient après huit années de procédure judiciaire, condamne Cristaline et deux autres sociétés du groupe à payer 100 000 euros d’amende, 50 000 euros de dommages et intérêts à chacune des parties civiles ainsi qu’à publier la condamnation intervenue dans Le Parisien, Le Figaro et 20 Minutes. Eau de Paris qui est à l’origine de cette plainte, salue la décision du juge qui reconnaît que « les condamnés s’attaquent à un bien de première nécessité et portent atteinte de manière injustifiée à la qualité du produit, faisant peser un doute sur l’existence d’un risque pour la santé publique ».

La condamnation du groupe Cristaline fait suite au dépôt d’une plainte avec constitution de partie civile par Eau de Paris en janvier 2007. L’association de consommateurs UFC-Que Choisir et le Syndicat des eaux d’Ile-de-France (SEDIF) s’étaient joints à la procédure. En janvier 2007, en effet, Cristaline lançait une importante campagne d’affichage massive baptisée « Qui prétend que l’eau du robinet a bon goût ne doit pas en boire souvent » ou encore « je ne bois pas l’eau que j’utilise » avec une photo de cuvette de toilettes ouverte. Cette campagne, en faveur de l’eau de source de la marque Cristaline, dénigrait la qualité de l’eau du robinet et engendrait de la suspicion sur sa potabilité. En alimentant la défiance à l’égard de l’eau du robinet, les affiches diffusées en Ile-de-France laissaient entendre que les autorités sanitaires autorisaient la consommation d’une eau de mauvaise qualité. Le tribunal souligne en particulier que cette campagne a « nuit également au fonctionnement régulier d’un service public,(…), et à la santé publique ».

Pour Célia Blauel, adjointe à la Maire de Paris en charge de l’environnement et Présidente de la régie publique Eau de Paris, « l’eau est un produit vital, rare, de première nécessité. Je déplore de manière générale que des entreprises fassent du profit sur l’eau. Lorsqu’elles utilisent le mensonge et la caricature, il est normal qu’elles soient jugées et condamnées. Cette condamnation est exemplaire et je m’en félicite. »

À Paris, la régie permet à 3 millions de personnes de consommer quotidiennement une eau de qualité, équilibrée en minéraux et très économique : un Parisien qui boit 1,5 litre d’eau de Paris par jour paie 1,7 € par an. Boire l’eau de Paris, c’est également faire un geste écologique en réduisant le volume d’emballages.

Il sera proposé au Conseil d’administration d’Eau de Paris de reverser les dommages intérêts perçus à des associations pour mener des actions de sensibilisation à la consommation éco-responsable de l’eau.

La première fontaine d’eau pétillante sur les berges de Seine

Communiqué de presse – Eau de Paris – Ville de Paris

Célia Blauel, adjointe à la Maire de Paris, chargée des questions relatives à l’Environnement, au développement durable, à l’eau, à la politique des canaux et au plan climat énergie territorial, et présidente d’Eau de Paris, a inauguré la première fontaine pétillante des berges de Seine (et la 5ème de la capitale) lundi 21 juillet 2014. Cette inauguration consacre l’engagement pris par la nouvelle maire de Paris de développer l’accès libre à l’eau pétillante dans la capitale. Pour Célia Blauel, « le déploiement des fontaines pétillantes dans tous les arrondissements de Paris permettra de valoriser l’eau du robinet d’une autre façon, tout en renforçant son accès à toutes et tous. »

Offrir de l’eau aux Parisiens : une mission de service public
Le développement des fontaines offrant de l’eau gazeuse aux Parisiens s’inscrit dans le cadre de la mission de service public d’Eau de Paris, qui est d’offrir une eau de qualité à tous, et particulièrement aux personnes les plus démunies. Paris compte ainsi 1 200 points d’eau potable mis à la disposition des Parisiens et visiteurs (fontaines Wallace, bornes fontaines dans les jardins publics, points d’eau aux sanisettes…)Comment ça marche ?

Branchée sur le réseau public de distribution d’Eau de Paris, la fontaine « La Pétillante » propose de l’eau fraîche et pétillante grâce à un système ingénieux de refroidissement et de gazéification. L’eau fraîche est obtenue par refroidissement de l’eau du réseau public à l’aide d’un banc de glace généré par un système de refroidissement : un échange thermique a lieu entre l’eau arrivant du réseau à environ 12°C et un glaçon à 0°C, permettant de distribuer au robinet une eau à environ 7°C. L’eau pétillante est obtenue quant à elle par adjonction de Co2 gazeux dans l’eau rafraîchie ! Le dispositif de distribution de l’eau est réglé pour délivrer un volume d’environ 50 cl afin d’éviter les gaspillages d’eau. La nouvelle fontaine pétillante des Berges est située au niveau du pont de la Concorde. L’accès se fait au 4, quai Anatole France.

Où sont les autres fontaines d’eau pétillante ?
Quatre autres fontaines d’eau pétillante ont également été installées dans Paris et se situent :

  • sur la façade du siège social de l’entreprise Eau de Paris au 19, rue Neuve-Tolbiac (Paris 13ème)
  • au jardin de Reuilly, au niveau de l’entrée par l’avenue Daumesnil (Paris 12ème)
  • dans le parc André Citroën, au niveau de l’entrée quai André Citroën (Paris 15ème)
  • dans le jardin d’Eole face au 28 rue d’Aubervilliers (Paris 18ème)

Courant 2014, une sixième fontaine pétillante sera implantée à la ZAC Clichy-Batignolles dans le 17ème arrondissement.