Archives de catégorie : Batailles pour une gestion publique

Pantin: la facture d’eau est imbuvable

Jusqu’à 3500 euros réclamés : les locataires de Pantin Habitat en colère contre les factures d’eau. Le bailleur public réclame à certains locataires plusieurs milliers d’euros de régularisation de charges d’eau froide. Ils manifestaient ce mercredi pour dénoncer des erreurs de calcul. Article de Hélène Haus dans Le Parisien du 16 octobre.

 Pantin, ce mercredi. Des habitants ont manifesté devant le siège de Pantin Habitat.

Pantin, ce mercredi. Des habitants ont manifesté devant le siège de Pantin Habitat.  LP/H.H.

Continuer la lecture de Pantin: la facture d’eau est imbuvable

Les tuyaux percés du SEDIF

A Bagnolet, dix ruptures de canalisation ont lieu chaque année, de l’aveu même du Syndicat des eaux d’Île-de-France (SEDIF). Une situation révélatrice de l’état du réseau. La stagnation est confirmée par les indicateurs légaux que l’on peut trouver dans les rapports annuels sur la qualité et le prix du service public. Article mis à jour en septembre 2019 avec les chiffres de l’annexe 1 du rapport annuel 2018 du SEDIF.

Fuite d’eau avenue Gambetta à Bagnolet en juillet 2019

Continuer la lecture de Les tuyaux percés du SEDIF

Régie publique en préfiguration

Le conseil de territoire d’Est Ensemble, réuni le jeudi 29 août, a décidé de créer une mission de préfiguration de la régie de distribution de l’eau potable et un emploi d’ingénieur en chef pour préparer le passage à la gestion publique. La délibération précise les études de préfiguration qui seront menées et présentées au Comité de pilotage comprenant élu-es et associations. Il s’agit d’une avancée sensible et concrète, à mettre au compte de la mobilisation autour des votations citoyennes organisées en juin.

Continuer la lecture de Régie publique en préfiguration

La nébuleuse bleue

« S’engager pour l’eau potable : de l’indignation à la régulation civique » c’est le titre d’une thèse de sociologie soutenue par Cécile Tindon à Strasbourg en juillet 2018.  Elle traite de la formation progressive, à partir des années 1990, d’un tissu associatif dédié à l’eau potable et de la manière dont cette « nébuleuse bleue » contribue à la régulation du secteur. Dans sa préparation, Cécile Tindon a assisté au Forum alternatif mondial de l’eau à Marseille en 2012, aux premières réunions de la Coordination Eau bien commun France et a rencontré des militant-es de la Coordination EAU Île-de-France et de nombreuses organisations (la Fondation France Libertés, la CACE, Eau secours 45…) Autant dire que sa réflexion nous concerne et nous passionne! Ci-dessous le résumé, quelques extraits et le lien vers l’ouvrage complet.

Continuer la lecture de La nébuleuse bleue

Pantin: l’eau nous appartient

Canal, le magazine de la ville de Pantin consacre un dossier à la gestion de l’eau dans son numéro de juillet. Le conseil municipal a voté l’adhésion de la ville à la Coordination EAU Île-de-France le 8 juillet. La ville soutiendra la création d’une régie publique au conseil territorial d’Est Ensemble.

Continuer la lecture de Pantin: l’eau nous appartient