Tous les articles par admin

Il est temps à nouveau de se jeter à l’eau

La Coordination Eau Île-de France,  Attac Val de Marne, la Fondation Danielle Mitterrand France libertés, la fabrique Vitry en Mieux… appellent à venir assister au débat d’orientation sur la gestion de l’eau dans le territoire Grand Orly Seine Bièvre qui aura lieu le mardi 27 juin de 19h à 20h à l’Hôtel de ville de Vitry/Seine. Tous et toutes vêtu-es de bleu, montrons aux élus la volonté citoyenne d’une gestion publique de l’eau. Car « il faut absolument que les citoyens se fassent entendre pour que les élus ne fléchissent pas comme cela a été le cas dans un passé récent » comme en témoigne ci-dessous de façon éloquente Jacques Perreux,  qui porte notre combat au sein de l’assemblée  territoriale.

« En sept ans, le modèle d’Eau de Paris a fait ses preuves »

Celia Blauel

« Nous avons réussi à gagner en productivité et à diminuer le prix de l’eau potable de 8 %, lors de la remunicipalisation », rapporte Célia Blauel. © Patrick Sordouillet

L’entreprise publique, créée en 2010, lance une nouvelle campagne de communication illustrant ses liens quotidiens avec les Parisiens et son « positionnement unique » en tant qu’actrice de la métropole et des territoires durables. Les explications de Célia Blauel, présidente d’Eau de Paris, dans le journal du Grand Paris.

Continuer la lecture de « En sept ans, le modèle d’Eau de Paris a fait ses preuves »

SIAAP: entente sur le dos des usagers?

La brigade financière a mis en garde à vue, début mai, six dirigeants et anciens responsables du syndicat d’assainissement de l’agglomération parisienne. Cet organisme est le plus gros pourvoyeur de marchés publics du secteur environnemental en France ce qui aiguise bien des appétits. Rappelons qu’à l’autre bout de la chaîne, la part de l’assainissement ne cesse de croître dans la facture d’eau des usagers.

Continuer la lecture de SIAAP: entente sur le dos des usagers?

Alternatiba Paris 2017, c’est parti!

Dimanche dernier 11 juin a eu lieu une réunion de co-construction d’Alternatiba Paris, le village des alternatives, qui s’attaque à sa façon aux grands problèmes actuels de notre société et de notre monde. Les urgences climatiques, sociales, financières, écologiques, politiques sont indéniables mais nous refusons d’être fatalistes : des solutions existent et nous voulons les montrer!

A l’échelle locale ou globale, il existe une multitude de manières d’agir, pour changer un peu, beaucoup ou considérablement la direction prise aujourd’hui. Le Village des Alternatives a pour vocation de présenter ces alternatives avec sérieux, bonne humeur et enthousiasme.

Daniel Hofnung, co-président de la Coordination Eau IDF et Cécile Fossaert, volontaire en service civique ont participé à cette réunion de lancement. Compte-rendu.

Continuer la lecture de Alternatiba Paris 2017, c’est parti!

Quand les affaires de l’eau entrent dans les prétoires…

Les  petites affaires et les grands principes, commentaire sur l’arrêt de la Cour d’appel de Nîmes du 9 février 2017  (la réduction de débit d’eau une nouvelle fois jugée illégale) et  sur les jugements du Tribunal d’instance de Limoges du 25 janvier 2017 (le droit à une eau de qualité). Dans cet article, Daniel Kuri,  Maître de conférences de droit privé, Université de Limoges (O.M.I.J.) EA 3177, met en évidence la construction d’une jurisprudence opposée aux réductions de débit d’eau et l’émergence du droit à une eau de qualité.

  Continuer la lecture de Quand les affaires de l’eau entrent dans les prétoires…

Bagnolet étudie le passage à une gestion publique de l’eau

La réflexion et le débat sont bien lancés à Bagnolet pour le passage à une gestion publique.  Après un vœu en faveur de la gestion publique adopté le 29 mars,  le conseil municipal a reçu Célia Blauel, Présidente d’Eau de Paris, pour présenter la gestion publique de l’eau à Paris. A la suite de cette réunion, le Maire de Bagnolet a demandé à Eau de Paris de réaliser une étude de faisabilité pour une  gestion publique à Bagnolet, approvisionnée par la régie publique parisienne. Ci-dessous un article d’Elsa Marnette dans le Parisien du 4 juin, suivi de notre commentaire…