Archives de catégorie : Batailles pour une gestion publique

Une nouvelle étape s’ouvre

Jeudi 2 novembre, élu-es et citoyen-nes des trois territoires GrandOrly-Seine-Bièvre, Est Ensemble et Plaine commune se sont retrouvé-es à Ivry pour commenter ensemble la non adhésion au SEDIF et l’obtention d’un délai de deux ans pour mener à leur terme les études engagées, consulter la population et décider. Analyse de la situation et perspectives.

La vague citoyenne en action: ici une initiative de « porteur de parole » à Montreuil.

Continuer la lecture de Une nouvelle étape s’ouvre

L’eau publique, c’est maintenant !

2017, année de l’eau publique ? titrait l’hebdomadaire Politis, il y a quelques mois. Aujourd’hui, nous enregistrons un succès de première importance:  trois territoires (Grand-Orly-Seine-Bièvre, Est Ensemble et Plaine commune) regroupant 1,5 millions d’usagers, soit un tiers du Syndicat des Eaux d’Île-de-France (SEDIF), ne vont pas re-adhérer à cet organisme d’ici à la fin de l’année ! Nous sommes maîtres de notre destin : tout devient ainsi possible pour la gestion publique, même si rien n’est encore définitivement gagné.

Continuer la lecture de L’eau publique, c’est maintenant !

SEDIF : un temps de réflexion qui ne nuit à personne mais profite à tous

La loi NOTRe permet aux communes, via leurs territoires, de ne pas ré-adhérer au SEDIF (syndicat des eaux d’Ile-de-France). En cas de volonté d’adhésion, celles-ci doivent le manifester avant le 31 décembre 2017. Malgré de très nombreuses sollicitations pour ne pas dire pressions, à ce jour, trois établissements publics territoriaux n’ont toujours pas manifesté leur volonté d’adhésion. Il s’agit d’Est Ensemble, Plaine Commune et Grand Orly-Seine-Bièvre. Ces établissements publics regroupent 36 communes et 1,5 millions d’habitants, usagers du service de l’eau.

Par Jacques Perreux, président du groupe écologiste et citoyen au Conseil de l’Établissement public territorial Grand-Orly-Seine-Bièvre.

Continuer la lecture de SEDIF : un temps de réflexion qui ne nuit à personne mais profite à tous

Un « Grand Paris de l’eau » : un « grand projet inutile », selon la mairie de Paris

Le projet défendu par le syndicat des eaux franciliennes (SEDIF) d’un « Grand Paris de l’eau » pour mutualiser les moyens de production d’eau potable en Ile-de-France, est un « grand projet inutile », a affirmé mercredi la Ville de Paris par la voix de Célia Blauel. adjointe chargée de l’eau (dépêche AFP ci-dessous). L’annonce de M Santini apparaît comme une diversion au moment où près de la moitié des villes des trois territoires Est Ensemble, Grand-Orly-Seine-Bièvre et Plaine commune souhaitent ne pas retourner au SEDIF. Le Parisien publie un entretien avec Christian Métairie, le Maire d’Arcueil, qui a choisi la gestion publique et donc la sortie du SEDIF (voir ci-dessous). Le SEDIF est chahuté avec la mise en place de la Métropole du Grand Paris, constate Économie Matin (voir ci-dessous).

Continuer la lecture de Un « Grand Paris de l’eau » : un « grand projet inutile », selon la mairie de Paris

Paris refuse le grand projet inutile d’André Santini

André Santini, président du Syndicat des eaux d’Ile-de-France, le Sedif, rêve de relier entre elles toutes les usines de production d’eau potable en Ile-de-France. La mairie de Paris n’en voit pas l’intérêt. Les usagers non plus! Un article d’Elsa Dicharry dans Les Échos.

Continuer la lecture de Paris refuse le grand projet inutile d’André Santini

A la fontaine publique…

Paris: élu-es et habitant-es des banlieues ont fait la queue pour l’eau publique devant une fontaine.

Continuer la lecture de A la fontaine publique…