Archives de catégorie : Batailles pour une gestion publique

Recul de Santini face aux « gilets bleus »

Ce matin, jeudi 20 décembre, à l’appel de la Coordination Eau Île-de-France, des collectifs eau publique d’Est Ensemble, avec le soutien de la Convergence nationale de services publics et de l’UD-CGT 94, une soixantaine de citoyen-nes et d’élu-es, en gilets bleus, ont bloqué l’entrée principale de l’usine des eaux de Choisy-le-roi où devait se tenir le comité syndical du SEDIF, obtenant de M. Santini qu’il revienne sur sa menace d’interrompre la convention  provisoire avec Est Ensemble.

Continuer la lecture de Recul de Santini face aux « gilets bleus »

100 élu-es d’Est Ensemble s’adressent au Président du SEDIF

Suite aux menaces de M. Santini, Président du SEDIF, d’exclure dès le 31 décembre 2018, Est Ensemble de la convention quadripartite entre le SEDIF et les trois territoires qui n’ont pas rejoint ce syndicat en 2017, 100 élu-es d’Est Ensemble se sont adressé-es à M. Santini dans le courrier ci-dessous.

Au moment où la question sociale est posée avec force et urgence dans tout le pays, nous ne laisserons pas M. Santini s’en prendre aux populations les plus pauvres et les menacer d’une hausse massive de leurs factures!

Continuer la lecture de 100 élu-es d’Est Ensemble s’adressent au Président du SEDIF

Jutigny (77): des habitants s’interrogent sur la qualité et la gestion de l’eau

A l’occasion d’une réunion publique organisée par la municipalité le mercredi 12 décembre, des habitants expriment leurs inquiétudes et interpellent leurs concitoyens. Voici leurs questions.

Continuer la lecture de Jutigny (77): des habitants s’interrogent sur la qualité et la gestion de l’eau

JO 2024: qui perd, qui gagne?

Le Conseil métropolitain a approuvé le principe de concession pour quinze ans du service public d’exploitation du Centre Aquatique Olympique (CAO) de la Plaine Saulnier à Saint-Denis. Mais la dépollution sera à la charge de la collectivité! La Coordination Eau Île-de-France s’est associée à un recours gracieux (lire ci-dessous) adressé à Patrick Ollier, Président de la Métropole du Grand Paris, pour contester ce partenariat public privé préjudiciable aux finances et au service public.

Continuer la lecture de JO 2024: qui perd, qui gagne?

À Marseille, le lobby mondial de l’eau sous pression

Le Conseil mondial de l’eau, basé à Marseille et généreusement soutenu par son équipe municipale, avait été imaginé par Veolia et les autres géants du secteur pour asseoir l’hégémonie du secteur privé sur le débat international. Organisateur tous les trois ans de « Forums mondiaux de l’eau » très contestés, il est aujourd’hui au centre d’une bataille juridique avec des organisations de la société civile qui veulent mettre à nu ce qu’il est réellement : une structure de lobbying au service des industriels. Un article d’Olivier Petitjean dans l’Observatoire des multinationales.

Continuer la lecture de À Marseille, le lobby mondial de l’eau sous pression

Pourquoi la transition maintenant?

Florine Estève a été volontaire en service civique au sein de la Coordination Eau Île-de-France pendant huit mois. Outre son activité d’ambassadrice de l’eau à Paris, elle a mis à profit ce temps pour réaliser une étude d’écologie des organisations selon une méthodologie développée par l’association Etika Mondo. Ci-dessous un extrait de son rapport qui montre que l’arrivée du débat et de la mobilisation citoyenne sur la gestion publique de l’eau à Est Ensemble a des raisons profondes. Le rapport complet est téléchargeable à la fin de l’article.

Continuer la lecture de Pourquoi la transition maintenant?