Archives de catégorie : Batailles pour une gestion publique

Rendez-vous citoyens pour se faire entendre

Pour que les élus du territoire Grand Orly Seine Bièvre décident dans les mois qui viennent du retour en gestion publique de l’eau, il faut que les citoyen-nes se fassent entendre. Le collectif eau qui regroupe associations, élus et citoyen-nes favorables à la gestion publique prévoit d’aller à la rencontre de la population dans différentes villes, accompagné du phare de la compagnie La Divagante! Voici les différents rendez-vous :

Continuer la lecture de Rendez-vous citoyens pour se faire entendre

La bataille pour l’eau publique passe par Montreuil

Ibrahim DUFRICHE-SOILIHI, Co-président du groupe des élu-e-s « Ensemble pour Montreuil », appelle le Maire de Montreuil, Patrice BESSAC, à tenir l’engagement commun des formations de gauche et écologiste pour la  défense du service public et à saisir la possibilité qui s’offre en 2017 de sortir du SEDIF et de créer un nouveau service public pour l’eau en partenariat avec Eau de Paris.

Continuer la lecture de La bataille pour l’eau publique passe par Montreuil

Coeur d’Essonne: les premiers pas de la régie publique

le 31 janvier 2017, le conseil d’administration de la nouvelle Régie publique d’eau potable de Cœur d’Essonne Agglomération s’est réuni avec à son ordre du jour le vote de son premier budget annuel. C’est en effet le 1er mai prochain que cette Régie publique prendra le relais des multinationales Suez et Veolia pour distribuer l’eau potable des 130.000 habitants et des entreprises des 10 communes de l’ex Agglo du Val d’Orge.

  Continuer la lecture de Coeur d’Essonne: les premiers pas de la régie publique

Feu vert juridique pour sortir du SEDIF

Le cabinet d’avocats Seban a rédigé une note intitulée « impact de la loi NOTRe sur la gestion de l’eau potable sur le territoire de l’EPT (établissement public territorial) Grand-Orly- Seine- Bièvre ».  Ce document réalisé à la demande du territoire, confirme qu’il n’y a pas d’obstacle juridique à une sortie du SEDIF et à une extension de la gestion publique. Voici les principaux points de la note:

-la compétence eau revient à part entière au territoire;

-l’EPT est membre du SEDIF par représentation-substitution (en lieu et place des agglomérations et des communes qui y étaient déjà) jusqu’au 31 décembre 2017. Une situation qui ne peut perdurer au-delà sans une adhésion formelle au SEDIF;

-il n’y a pas d’obligation à harmoniser les modes de gestion et les tarifs dans le territoire. Le choix du mode gestion est libre et il n’y a pas d’obligation à ce qu’il soit le même pour tout le territoire. Donc nous pouvons envisager sereinement la sortie de plusieurs villes du SEDIF et une adhésion au SEDIF de l’EPT pour les villes qui restent.

Ces différents éléments d’analyse sont des points d’appui pour le développement de la gestion publique, dans le territoire Grand Orly Seine Bièvre, et au-delà, en particulier pour les EPT Plaine Commune et Est Ensemble.

Télécharger la note du cabinet Seban.

La Maire de Paris plaide pour le modèle parisien de gestion publique de l’eau

Mercredi 25 janvier, Célia Blauel, Présidente d’Eau de Paris et adjointe à la Maire de Paris, en charge de l’environnement, de l’eau, de la politique des canaux et du plan climat énergie territorial, a accueilli  sur le site de l’usine d’Orly Anne Hidalgo, Maire de Paris, Christian Favier, Président du conseil départemental du 94 et Christine Janodet, Maire d’Orly. Cette usine qui traite l’eau prélevée en Seine, est un maillon essentiel de l’alimentation en eau potable de Paris : elle produit en moyenne 25% des volumes distribués quotidiennement aux robinets des Parisien-nes.89024

Cette visite a été l’occasion de présenter un ambitieux projet de modernisation de l’usine à horizon 2020. Doté de 35M€, cet investissement permettra d’équiper l’usine des technologies les plus innovantes pour traiter les pollutions, notamment pour affiner le traitement des pesticides et des perturbateurs endocriniens, et de réduire l’impact environnemental de la filière et sécuriser l’installation. Cette visite a surtout été un moment fort pour rappeler l’attachement de la municipalité parisienne à une gestion 100% publique de l’eau bien commun et d’envoyer un signal fort aux territoires qui, dans la perspective de la construction métropolitaine, souhaiteraient s’engager dans des coopérations avec la capitale. Un débat qui ne fait que commencer… Lire la revue de presse ci-dessous.

Continuer la lecture de La Maire de Paris plaide pour le modèle parisien de gestion publique de l’eau

Veolia rattrapé par les coupures d’eau

Les citoyens et leurs associations n’étaient pas invités à s’exprimer au forum Veolia – Libération qui a eu lieu samedi 14 janvier à Paris. Mais même dans ces conditions biaisées, le PDG de la multinationale a été placé sur la défensive, notamment par Yannick Jadot, candidat écologiste à la présidentielle, qui l’a interpellé sur les coupures d’eau illégales pratiquées par Veolia. La vision du monde développée par le marchand d’eau est aujourd’hui largement rejetée par l’opinion. Voir  le compte-rendu de Xavier Colas dans Libération et nos commentaires.

Continuer la lecture de Veolia rattrapé par les coupures d’eau