Vraie « fausse note » à Plaine commune

Patrick Braouezec, président de Plaine commune, pratique-t-il le double langage? Présent dans nombre de Forums sociaux mondiaux,  depuis leur création, accueillant même à l’occasion un Forum social européen (en 2003), son territoire déroule en même temps le tapis rouge à la multinationale Veolia qui a installé son siège social à Aubervilliers en 2016, à Vinci et à bien d’autres…

Cette ambiguïté, le mot est faible, se confirme une nouvelle fois en ce qui concerne la gestion de l’eau. Dans une note au bureau territorial du 5 juillet, Plaine commune prévoit sa ré-adhésion au SEDIF, dès le 26 septembre. Une position qui a bien du mal à passer notamment à Saint-Denis et à Aubervilliers où se développe au sein de la population, des associations et des élu-es de différentes tendances politiques, un mouvement de résistance à la privatisation de la gestion de l’eau. Analyse d’une vraie « fausse note » aux arguments éculés.

Continuer la lecture de Vraie « fausse note » à Plaine commune

Plan gouvernemental sur l’eau: il y a loin de la coupe aux lèvres!

Il faudra plus que des bonnes intentions et des objectifs généraux pour répondre à la crise climatique qui se manifeste avec une acuité particulière dans le domaine de l’eau. Les déclarations des ministres de l’agriculture et de l’écologie font irrésistiblement penser à un remake de la COP21 : des objectifs formidables, mais pas d’engagements concrets à la hauteur des défis et une mise en œuvre floue. Infos, commentaires et réactions du mouvement associatif.

 L’eau dans mon quartier, action de sensibilisation à Paris

Continuer la lecture de Plan gouvernemental sur l’eau: il y a loin de la coupe aux lèvres!

Objectif, deux sites de baignade dans la Seine

Se baigner dans la Seine était une promesse de Jacques Chirac et l’image fait rêver les Parisiens depuis au moins 30 ans. « Au dernier recensement, plus de 25 poissons trouvaient des conditions de vie adéquates dans la Seine », assurait le maire de Paris en 1990. Vingt-sept ans plus tard, Anne Hidalgo s’y engage à son tour, portée par la candidature de Paris aux Jeux olympiques d’été.
« Les JO sont un bel objectif mais c’est surtout un accélérateur pour transformer Paris », explique Célia Blauel, adjointe en charge du Développement durable et de l’eau à Paris, lundi 7 août sur franceinfo. En plus du bassin de la Villette, la ville a déjà identifié deux sites qui pourraient accueillir les baigneurs dans la Seine.

Des enfants se baignent dans le canal l\'Ourcq, en juillet 2017. 

Des enfants se baignent dans le canal l’Ourcq, en juillet 2017.  (MARTIN BUREAU / AFP)

Continuer la lecture de Objectif, deux sites de baignade dans la Seine

Paris: comment nettoyer la Seine?

Pour honorer ses engagements en vue des Jeux olympiques de 2024, la Ville de Paris va assainir le fleuve. Voici les détails de l’opération. Le but est que tout le monde puisse y nager.

Anne Hidalgo enfilera-t-elle le maillot de bain à la place de Jacques Chirac ? Près de trente ans après la promesse de l’ancien maire de Paris de se baigner dans la Seine (c’était en 1988), l’actuelle première magistrate avait annoncé son intention d’ouvrir le fleuve à la baignade de tous les Parisiens… si la capitale obtenait l’organisation des Jeux olympiques en 2024. Maintenant que c’est fait, il n’y a plus le choix! -Le Parisien du 7 août 2017.

Au pied de la tour Eiffel, la baignade est interdite depuis 1923. LP/E.L.M.

Continuer la lecture de Paris: comment nettoyer la Seine?

Plus de 2/3 des Français préfèrent l’eau du robinet

Malgré les campagnes publicitaires intensives, l’eau en bouteille – minérale ou de source – reste toujours distancée par l’eau du robinet. Une très large proportion de Français préfère boire cette dernière et l’écart continue de se creuser d’année en année.

La majorité des Français plébiscite l’eau du robinet face à l’eau en bouteille / iStock.com – gemenacom

Continuer la lecture de Plus de 2/3 des Français préfèrent l’eau du robinet

Deux siècles plus tard, les Parisiens retournent enfin à l’eau

Après en avoir été privés pendant des décennies, les Parisiens se réapproprient progressivement les cours d’eau de la capitale. Récit d’une reconquête, d’une revanche, mais surtout de la renaissance d’un «droit à la baignade». Un article de Robin Panfili publié par Slate.fr

Des Parisiens se baignent dans le canal de l’Ourcq | Alex Voyer

Continuer la lecture de Deux siècles plus tard, les Parisiens retournent enfin à l’eau

un réseau qui réunit citoyens et associations autour de la ressource en eau en Île-de-France et sur tout le territoire français, sur tous les aspects: social, environnemental, économique, juridique, de la santé, culturel…