Sauvons la forêt de la corniche des forts

La Région Île-de-France s’apprête à défricher dès septembre 2018, huit hectares de la précieuse Forêt de la Corniche des Forts à Romainville pour la transformer en « île de loisirs« , un non-sens dans le contexte actuel de crise écologique.

Selon le jardinier Gilles Clément, « Cet ensemble forestier unique en région parisienne montre une extraordinaire diversité comportementale des végétaux au cours d’un possible cheminement plein de mystère dans un relief heureux. Le jardin est tout fait . C’est gratuit.« 

Une pétition pour sauver la forêt est en ligne ICI.

Une consultation « publique » est organisée en catimini entre le 20 juillet et le 7 septembre par la préfecture de Seine Saint Denis: cela ne fait pas le compte! Pour y répondre c’est ICI

Bien entendu, l’impact sur l’eau et le climat est important, c’est ce qui motive l’intérêt à agir de la Coordination eau Île-de-France dans ce dossier.

Continuer la lecture de Sauvons la forêt de la corniche des forts

Le castor revient en Île-de-France

 Surveillant de rivière au Siarce depuis 20 ans, Thierry Fuhrer est le premier à avoir repéré des traces de cet animal disparu de la région depuis 150 ans. Article de Cécile Chevallier, publié le 22 juillet 2018 dans Le Parisien Essonne.

-

Ces traces sont typiques du castor, plus gros rongeur d’Europe. LP/Cécile Chevallier

Continuer la lecture de Le castor revient en Île-de-France

Choisy-le-Roi: l’eau, un droit fondamental aussi pour les habitant-es du bidonville

Dans une décision du 17 juillet 2018, le tribunal administratif (TA) de Melun a enjoint le préfet du Val-de-Marne et le maire de Choisy-le-Roi de mettre en place à destination des habitants d’un bidonville des toilettes mobiles dans un délai de 48 heures et d’installer des points d’eau potable dans un délai de 15 jours. Un article du Collectif Romeurope.

Continuer la lecture de Choisy-le-Roi: l’eau, un droit fondamental aussi pour les habitant-es du bidonville

Les coupures d’eau sont inhumaines et traumatisantes

L’accès à l’eau est un droit humain fondamental reconnu par l’ONU depuis 2010. En France, les coupures d’eau sont interdites par la loi depuis 2013, une interdiction validée par le Conseil constitutionnel deux ans plus tard.  Mais les multinationales ont encore eu recours à cette pratique après 2015, plongeant les usagers dans une profonde détresse économique et sociale.

Une étude vient de paraitre, publiée par France Libertés et la Coordination Eau Ile-de-France. Elle révèle l’aspect inhumain de ces coupures et réduction de débit d’eau. Interview de Marie Tsanga Tabi, Chercheuse à l’Irstea -Institut national de recherche en sciences et technologies pour l’environnement et l’agriculture par Philippe Boury dans écolodio

Continuer la lecture de Les coupures d’eau sont inhumaines et traumatisantes

un réseau qui réunit citoyens et associations autour de la ressource en eau en Île-de-France et sur tout le territoire français, sur tous les aspects: social, environnemental, économique, juridique, de la santé, culturel…