Archives par mot-clé : SEDIF

La pression citoyenne monte

Plusieurs dizaines d’élu-es et de citoyen-nes d’Est Ensemble, de Plaine Commune et même d’autres territoires métropolitains ont participé -à l’initiative de l’appel pour un service public local de l’eau dans l’ouest du 93–  à une rencontre  sur la gestion de l’eau organisée par Est Ensemble, vendredi 7 juillet. Le prochain RDV de cette vague citoyenne pour l’eau publique sera le vendredi 8 septembre à 19h à Bagnolet. Voici un compte-rendu détaillé qui ne peut cependant pas restituer toute la richesse et la diversité des interventions. N’hésitez pas à nous faire parvenir vos réflexions et vos contributions!

Continuer la lecture de La pression citoyenne monte

L’Ouest de la Seine Saint-Denis se mobilise pour la création d’un service public de l’eau

La conférence de presse des élus et des organisations de Plaine Commune et d’Est Ensemble à Pantin le 5 juillet 2017.

Nous citoyennes, citoyens, membres des assemblées municipales, associations et organisations de la Seine Saint-Denis nous ne pouvons pas laisser passer une chance de créer un service public de l’eau sur les territoires du Grand Paris de Plaine-Commune et d’Est-Ensemble.

Continuer la lecture de L’Ouest de la Seine Saint-Denis se mobilise pour la création d’un service public de l’eau

Bagnolet: un nouveau pas vers la gestion publique

Le conseil municipal du vendredi 30 juin a adopté un nouveau vœu (après celui du 29 mars) précisant la feuille de route vers la gestion publique. Il a été adopté à la quasi unanimité par les groupes de la majorité (Socialiste, radical et citoyen, et Dynamique citoyenne) et de l’opposition (Bagnolet initiatives citoyennes – EELV, les élus du PG et La république en marche): seuls les élus communistes se sont abstenus. Il vise à engager le débat, la concertation et la consultation des usagers et demande expressément au territoire Est Ensemble d’œuvrer dans le même sens ou le cas échéant de respecter le choix de Bagnolet.

C’est un signal fort à quelques jours du débat qui aura lieu le vendredi 7 juillet à 19h au siège d’Est Ensemble, 100 rue Gaston Roussel à Romainville (métro Bobigny Raymond Queneau) auquel la Coordination Eau Île-de-France appelle les usagers-citoyens à participer et à se faire entendre. Venez tou-tes habillé-es de bleu! Continuer la lecture de Bagnolet: un nouveau pas vers la gestion publique

Les coûts de gestion de Veolia en Ile-de-France épinglés

Une information du Figaro… à savourer! Même si nous ne sommes pas tout à fait d’accord avec les conclusions de l’article…  Cela confirme la nécessité de sortir du SEDIF (syndicat des eaux d’Île-de-France), in-désamorçable pompe à fric de Veolia.

Continuer la lecture de Les coûts de gestion de Veolia en Ile-de-France épinglés

Et si les villes retrouvaient leur souveraineté en matière de gestion de l’eau?

La question de la gestion publique de l’eau a été débattue par les élus du Grand-Orly Seine-Bièvre le mardi 27 juin à 19h à l’hôtel de ville de Vitry-sur-Seine.  Une première à l’échelle d’un groupement de communes.

Et si les villes retrouvaient leur souveraineté en matière de gestion de l’eau ? C’est tout l’enjeu des échanges entre les élus du Grand-Orly Seine-Bièvre. Car grâce à la loi NOTRe*, les collectivités souhaitant quitter le Syndicat des eaux d’Ile-de-France (Sedif), et donc rompre leur contrat avec le géant Véolia, peuvent se manifester avant le 31 décembre. La séance en mairie de Vitry fera donc office de préambule.

Continuer la lecture de Et si les villes retrouvaient leur souveraineté en matière de gestion de l’eau?

Il est temps à nouveau de se jeter à l’eau

La Coordination Eau Île-de France,  Attac Val de Marne, la Fondation Danielle Mitterrand France libertés, la fabrique Vitry en Mieux… appellent à venir assister au débat d’orientation sur la gestion de l’eau dans le territoire Grand Orly Seine Bièvre qui aura lieu le mardi 27 juin de 19h à 20h à l’Hôtel de ville de Vitry/Seine. Tous et toutes vêtu-es de bleu, montrons aux élus la volonté citoyenne d’une gestion publique de l’eau. Car « il faut absolument que les citoyens se fassent entendre pour que les élus ne fléchissent pas comme cela a été le cas dans un passé récent » comme en témoigne ci-dessous de façon éloquente Jacques Perreux,  qui porte notre combat au sein de l’assemblée  territoriale.